IPL achète Macro Plastics pour 150 millions$US

IPL possède six usines de fabrication, dont deux... (fournie par IPL)

Agrandir

IPL possède six usines de fabrication, dont deux au Canada, soit à Saint-Damien et à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, et quatre aux États-Unis, soit au Missouri, en Ohio, en Géorgie et au Minnesota.

fournie par IPL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entreprise IPL sort le chéquier. Elle met le grappin sur la compagnie américaine Macro Plastics pour 150 millions $US (207 millions $).

«Cette acquisition transformationnelle nous permet d'établir une première présence importante sur la côte ouest des États-Unis, ce qui nous place en position dominante dans plusieurs segments de marché en pleine croissance», indique Luis de Jesus, président et directeur général d'IPL. «Elle accroît également notre portée géographique, notre gamme de produits et notre clientèle dans les marchés en croissance de l'Amérique du Nord et du Sud», poursuit-il. 

Le grand patron précise que la côte ouest est «un secteur clé» pour atteindre les cibles de croissance de l'entreprise, dont le chiffre d'affaires est aujourd'hui d'environ 400 millions $. 

Macro Plastics, dont le siège social est basé à Fairfield, en Californie, est un important fabricant de conteneurs de plastique rigide pour le stockage en vrac. En plus de venir bonifier l'offre d'IPL, cette acquisition permettra à la compagnie québécoise d'étendre davantage ses tentacules au pays de Donald Trump puisque Macro Plastics possède trois usines de fabrication, soit en Californie, à Washington (Union Gap) et au Kentucky (Shelbyville). Ses produits sont vendus partout sur la planète - elle compte près de 2900 clients - notamment pour les secteurs agricole et automobile.

La compagnie de Saint-Damien, spécialisée dans les produits de plastique moulés par injection, s'est associée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le Fonds de solidarité FTQ dans cette transaction. Mentionnons que le Fonds et la Caisse détiennent respectivement 11 % et 22 % des parts d'IPL.

Deuxième en six mois

Il s'agit d'une deuxième acquisition au sud de la frontière en moins d'un an pour IPL, qui compte aujourd'hui 1250 travailleurs, dont une centaine provenant de Macro Plastics. En novembre, elle procédait à l'achat pour 35 millions $US (46,8 millions $) d'Encore Industries. 

«L'acquisition de Macro Plastics représente une nouvelle étape qui nous permettra de renforcer la position de chef de file d'IPL dans l'industrie nord-américaine des produits de plastique. Cette transaction démontre que l'innovation et les acquisitions stratégiques sont tous deux des éléments essentiels pour aider les manufacturiers comme IPL à poursuivre leur croissance soutenue», a noté Janie Béïque, vice-présidente principale, ressources naturelles, industries, divertissement et biens de consommation au Fonds de solidarité FTQ. 

En avril dernier, alors qu'IPL révélait au Soleil avoir obtenu un contrat de 13 millions $ auprès de la Ville de Calgary, en Alberta, pour livrer 325 000 bacs organiques, le vice-président et directeur général de l'unité d'affaires Industriel de la compagnie, Hugues Rouleau, confiait que l'entreprise enregistrait des ventes records. Il avait également avancé que l'expansion de la compagnie du côté des États-Unis dépassait les attentes des actionnaires. Et que les emplettes n'étaient pas complétées. 

«Il s'agit d'une très belle acquisition avec un produit de niche. Il y a très peu de concurrence. [...] C'est une belle plateforme pour nous afin que les autres divisions d'IPL prennent de l'expansion dans l'Ouest américain», affirme aujourd'hui M. Rouleau, confirmant qu'il s'agit de la plus importante transaction dans l'histoire de l'entreprise. «L'équipe en place devra continuer de gérer la croissance de Macro Plastics avec des acquisitions et des investissements pour améliorer les installations afin de gagner de nouvelles parts de marché», ajoute-t-il, précisant qu'aucune restructuration n'est dans les plans pour le moment. 

Fondée en 1939, IPL, qui appartient principalement à la société irlandaise One51, fabrique et commercialise plus de 400 produits dans le domaine de l'emballage, de la manutention et de l'environnement. L'entreprise possède six usines de fabrication, dont deux au Canada, soit à Saint-Damien et à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, et quatre aux États-Unis, soit au Missouri, en Ohio, en Géorgie et au Minnesota.

Cette transaction est sujette aux conditions normales de clôture et devrait être conclue d'ici la mi-juin 2017, après l'obtention de l'autorisation réglementaire aux États-Unis.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer