Libre-échange avec l'Union européenne: le Canada pourra compter sur Macron

Lawrence Cannon, 69 ans, abandonnera son veston d'ambassadeur... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Lawrence Cannon, 69 ans, abandonnera son veston d'ambassadeur du Canada en France à la fin du mois de juin pour aller faire un doctorat sur l'Arctique à l'Université de la Colombie-Britannique.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si le président américain Donald Trump tergiverse sur l'avenir de l'Accord de libre-échange nord-américain, le nouveau président français, lui, ne mettra pas les bois dans les roues de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne.

«J'ai confiance que la nouvelle administration française menée par Emmanuel Macron sera un partenaire fiable pour la ratification et la mise en oeuvre de l'accord», a affirmé l'ambassadeur du Canada en France, Lawrence Cannon, qui prononçait, mardi, une conférence devant la Société des relations internationales de Québec (SORIQ).

«Il a été le seul candidat présidentiel à avoir soutenu ouvertement l'accord de libre-échange», a souligné M. Cannon qui terminera, à la fin du mois de juin, son mandat de cinq ans à titre d'ambassadeur du Canada dans l'Hexagone. Sa nomination, en 2012, par l'ex-premier ministre Stephen Harper coïncidait avec l'accession de François Hollande à la présidence de la République française.

À elle seule, l'Union européenne - qui compte 510 millions d'habitants - représente un peu plus de 15 % de l'économie mondiale. Au moment de son entrée en vigueur, l'AECG fera disparaître 98 % des droits de douane sur les produits canadiens vendus en Europe.

La France, elle, est le septième partenaire commercial du Canada.

«L'élection d'Emmanuel Macron signifie que les fondements de la relation économique entre le Canada et la France ne seront pas remis en cause et seront sans doute renforcés. Avec l'AECG, il est clair que la France pourra prendre une place plus grande dans la constellation commerciale canadienne», a soutenu celui qui a été ministre pour les libéraux à Québec et pour les conservateurs à Ottawa.

Une France «déboussolée»

Lawrence Cannon a qualifié de «proprement étonnante» la victoire d'Emmanuel Macron, un triomphe réalisé «sans l'appui d'un parti formellement organisé».

Il fait remarquer que lors du premier tour de l'élection présidentielle, «75 % des Français n'ont voté ni pour le Parti socialiste ni pour le parti Les Républicains qui ont pourtant gouverné le pays pendant 50 ans».

Le travail d'Emmanuel Marcon ne fait que commencer, a insisté le conférencier qui est convaincu que le nouveau président ne volera certainement pas «de miracle à miracle» comme ce fut le cas lors des élections présidentielles.

En dépit de la victoire du candidat du mouvement En Marche! , «il n'en reste pas moins que jamais, en France, la droite extrême et populiste n'a récolté autant des votes», a mentionné l'ambassadeur. «Onze millions de Français ont voté pour un programme xénophobe, protectionniste et opposé à la construction européenne. C'est une illustration d'une France déboussolée, à la recherche d'elle-même.»

«Emmanuel Macron doit donc, en premier lieu, réconcilier deux France qui se sont opposées lors du deuxième tour des élections présidentielles. Une France inquiète, frappée par le sentiment d'abandon, à la recherche de protection, et encline à se replier sur elle-même. Celle des nationalistes et des populistes. Et il y a une France plus optimiste, sûre de son rôle et de sa place en Europe comme dans le monde.»

Alors que les relations entre Québec, Ottawa et Paris ont déjà été plus tendues, Lawrence Cannon n'a pas manqué de souligner qu'un «climat de sérénité et de maturité» s'était établi au sein de ce triangle.

«Je n'ai décelé aucun appétit ni chez les interlocuteurs français ni chez nos partenaires québécois pour de lointaines spéculations sur l'avenir de la fédération canadienne. J'ai constaté, par contre, une forte volonté de préserver et de développer la richesse des liens culturels et historiques qui nous unissent.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer