Minuscule hausse du chômage à Québec

Le taux de chômage dans la région de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le taux de chômage dans la région de Québec a grimpé de 0,1 % en avril par rapport au mois précédent.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Gilbert Leduc
La Presse Canadienne
Québec

En avril, le taux de chômage affichait 4,2 % dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, une minuscule hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport à la performance enregistrée en mars.

La RMR de Québec, qui couvre essentiellement le territoire des villes de Québec et de Lévis, dénombrait 445 500 emplois, soit une diminution de 1900 par rapport au mois précédent.

Selon Louis Gagnon, économiste principal chez Québec International, la légère hausse du taux de chômage s'explique par un repli de 0,3 % de la population active. Ce qui veut dire, en d'autres mots, qu'il n'y a pas suffisamment de personnes activement à la recherche d'un boulot pour pourvoir les postes disponibles, notamment ceux laissés vacants par les travailleurs qui partent à la retraite.

«Les données d'avril rappellent que l'évolution du bassin de main-d'oeuvre continue de dicter la tendance du marché du travail à Québec», fait remarquer M. Gagnon. «Néanmoins, nous prévoyons que le bilan de l'emploi sera positif pour l'ensemble de 2017. En avril, la RMR de Québec comptait d'ailleurs 17 100 emplois de plus qu'en avril 2016.»

En dépit de cette hausse du taux de chômage, la RMR de Québec demeure la championne de l'emploi parmi les huit principales régions administratives au Canada. 

Plus bas taux depuis octobre 2008 au Canada

Par ailleurs, au pays, le taux de chômage a diminué de 0,2 point de pourcentage pour s'établir à 6,5 % en avril, soit le taux le plus bas depuis octobre 2008.

Cette diminution est principalement attribuable à la baisse du nombre de jeunes à la recherche de travail.

L'emploi a augmenté chez les personnes de 55 ans et plus, alors qu'il a diminué chez les hommes de 25 à 54 ans. Par contre, l'emploi chez les femmes de 25 à 54 ans et les jeunes de 15 à 24 ans a connu peu de variation.

L'emploi a progressé en Colombie-Britannique et à l'Île-du-Prince-Édouard, tandis qu'il était pratiquement inchangé dans les autres provinces.

Au Québec, tant l'emploi que le taux de chômage ont peu varié au cours du mois. Au cours des 12 mois ayant pris fin en avril, l'emploi dans la province a progressé de 88 000 ou de 2,1 %, et l'essentiel de la croissance a eu lieu au cours de la deuxième moitié de 2016. Comparativement à 12 mois plus tôt, le taux de chômage au Québec a diminué de 0,8 point de pourcentage, passant à 6,6 %.  Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer