Les trois centres d'achats de Sainte-Foy reliés par des passerelles

La passerelle entre Laurier Québec et Place de... (Image fournie par la Ville de Québec)

Agrandir

La passerelle entre Laurier Québec et Place de la Cité sera celle qui nécessitera les plus importants travaux puisqu'il faudra abaisser la rue Jean-De Quen afin de permettre aux piétons de traverser au niveau du rez-de-chaussée des deux établissements.

Image fournie par la Ville de Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Les centres commerciaux Laurier Québec, Place de la Cité et Place Sainte-Foy seront réunis par des passerelles d'ici 2019. Les propriétaires Ivanhoé Cambridge et Cominar se sont entendus sur un projet qui a reçu l'aval de la commission d'urbanisme de la Ville de Québec.

La passerelle entre Place de la Cité et... (Image fournie par la Ville de Québec) - image 1.0

Agrandir

La passerelle entre Place de la Cité et Place Sainte-Foy nécessitera la fermeture définitive de la rue Bernardin Morin afin d'aménager une passerelle au niveau du sol.

Image fournie par la Ville de Québec

Michel Dallaire, chef de la direction de Cominar, qui possède Place de la Cité, et Claude Sirois, président des deux autres centres commerciaux d'Ivanhoé Cambridge, en ont fait l'annonce jeudi après-midi en conférence de presse.

L'idée de passerelles qui réuniraient les trois centres commerciaux est sur la table depuis plus d'une quarantaine d'années, mais le projet était au point mort jusqu'à ce que M. Dallaire relance les discussions sur le sujet au début de 2015.

«Le secteur a changé et s'est densifié, alors nous déposons un projet afin de créer des liens piétonniers entre Laurier, Place de la Cité et Place Sainte-Foy. N'oublions pas que, bon an, mal an, 20 millions de personnes gravitent autour du secteur, dont quatre millions qui naviguent entre les propriétés», a déclaré M. Sirois. Son homologue de Cominar a indiqué que des transactions avaient provoqué un rapprochement entre les deux groupes et ravivé le projet de passerelles.

«Depuis toujours, il y a une confrontation entre les piétons et les véhicules sur les rues Jean-De Quen et Bernardin Morin», a signalé M. Dallaire, ajoutant qu'il avait voulu un projet qui marie sécurité, transparence, luminosité et fluidité.

Rue abaissée, rue fermée

La passerelle entre Laurier Québec et Place de la Cité sera celle qui nécessitera les plus importants travaux puisqu'il faudra abaisser la rue Jean-De Quen afin de permettre aux piétons de traverser au niveau du rez-de-chaussée des deux établissements. Une grande passerelle vitrée et chauffée sera aménagée entre les deux centres commerciaux.

Quant à la passerelle entre Place de la Cité et Place Sainte-Foy, elle nécessitera la fermeture définitive de la rue Bernardin Morin afin d'aménager une passerelle au niveau du sol. Des ronds-points seront aménagés de part et d'autre de la passerelle afin de permettre aux automobiles de s'y rendre et de faire demi-tour.

Circulation

Tant les promoteurs, qui défraieront en entier les coûts des aménagements, que le maire Régis Labeaume ne croient pas que la fermeture de Bernardin Morin engendrera une hausse de la circulation routière sur Jean-De Quen. 

«C'est sur Jean-De Quen qu'il y a beaucoup de circulation, car l'artère rejoint un quartier à chaque extrémité. Il y a beaucoup moins de circulation sur Bernardin-Morin, qui aboutit d'un côté sur Hochelaga et de l'autre sur le boulevard Laurier», a commenté le maire Labeaume, soulignant que le fait que les automobiles ne soient plus freinées par les piétons sur Jean-De Quen en améliorerait également la fluidité.

Les promoteurs sont présentement à régler les derniers détails techniques du projet avec la Ville de Québec et, selon Claude Sirois, les travaux devraient débuter en 2018 pour être terminés en 2019.

Des murets de protection temporaires sur Laurier

En attendant d'établir une infrastructure permanente aérienne ou souterraine entre le centre commercial Laurier Québec et le Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL) et entre le siège social de SSQ et Place Sainte-Foy, la Ville de Québec a annoncé jeudi qu'elle réaménagerait l'espace central des deux passages piétonniers au mois de juin. Des murets de protection seront installés sur les terre-pleins pour favoriser une traversée sécuritaire du boulevard Laurier en deux temps. «Ce n'est peut-être pas spectaculaire, mais on sait que c'est sécuritaire», a déclaré le maire Régis Labeaume. Ces aménagements font suite au grave accident survenu au mois d'août. Une femme enceinte, Marie-Pierre Gagné, est décédée après avoir été heurtée par un automobiliste alors qu'elle traversait le boulevard Laurier pour se rendre à un rendez-vous médical. Le maire Labeaume n'a pas voulu donner d'échéancier pour la mise en place d'infrastructures permanentes dans le secteur, indiquant que le tout dépendrait des choix qui seraient faits par la Ville en matière de transport collectif.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer