Nouveau prix aux créateurs d'emplois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un nouveau prix soulignera les entreprises «qui auront fait quelque chose de spécial» pour la création et le maintien des emplois. Un total de 36 prix seront remis lors du premier gala du Prix des créateurs d'emplois du Québec qui se déroulera au Centre des congrès de Québec le 4 octobre.

«Ceux qui créent de l'emploi, ce ne sont pas toujours les plus grosses entreprises. Créer de l'emploi, c'est créer des emplois de qualité», a dit le président et directeur général du Conseil du patronat du Québec, Yves-Thomas Dorval lors d'une conférence de presse en présence du maire de Québec Régis Labeaume à l'hôtel de ville de Québec.

Les prix s'adressent aux zones et parcs industriels des 17 régions administratives du Québec, a pour sa part souligné l'avocat Luc Paradis, vice-président affaires juridiques et porte-parole pour les Prix créateurs d'emplois. 

Cette initiative souhaite «valoriser l'emploi et célébrer les entreprises», a dit Léopold Beaulieu, président et directeur général de Fondaction CSN, un partenaire de l'initiative. 

La Corporation des parcs industriels de Québec est aussi dans le coup. Une façon aussi de mieux faire connaître cette partie majeure de l'économique québécoise, a dit son président Pierre Dolbec. «Les 23 zones et parcs, il n'y a pas grand monde qui les connait bien. Ce sont pourtant 60 000 jobs steady», a dit M. Dolbec.

Le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et responsable de la région, François Blais s'est dit fier que ce prix national soit remis à Québec, la capitale. «C'est la capitale nationale du plein emploi», a illustré le ministre en allusion à l'actuelle vitalité économique de Québec.

M. Blais a aussi rappelé l'importance pour les entreprises du Québec d'améliorer l'intégration professionnelle des personnes immigrantes.

Pour l'instant, les critères ne sont pas encore établis et un comité s'y penchera bientôt, a dit Luc Paradis. «C'est le voeu du ministre et c'est le voeu de la région de se diversifier», a-t-il ajouté.

Chaire de l'emploi

En entrevue, Luc Paradis va plus loin en évoquant que le nouvel organisme créé pour les Prix créateurs d'emplois pourrait devenir un lieu de recherche sur l'emploi au Québec. «On a les chiffres de création d'emplois de façon générale, mais qui a créé le plus d'emploi par exemple l'an dernier? On ne le sait pas, ces statistiques n'existent pas», a expliqué l'avocat.

Il verrait bien la création d'un «institut ou d'une chaire de l'emploi» qui embaucherait des chercheurs et permettrait «d'avoir des statistiques sur une base régulière», conclut-il.  «L'idée est de faire évoluer ce concept de création et maintien de l'emploi.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer