Projet immobilier de 15 M$ sur Maguire

L'immeuble de quatre étages qui s'élèvera sur le... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'immeuble de quatre étages qui s'élèvera sur le vaste stationnement de l'avenue Maguire abritera des condos, des commerces et un stationnement souterrain.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'immense stationnement à ciel ouvert de l'avenue Maguire ne sera plus qu'un souvenir d'ici quelques années. Le comité exécutif a entériné mercredi la vente du terrain à un regroupement d'hommes d'affaires qui entend construire un immeuble de quatre étages avec commerces, condos et stationnements souterrains.

En entrevue au Soleil, François Pelchat, vice-président location chez Immostar, dont les bureaux sont situés juste en face du stationnement, explique qu'il est encore trop tôt pour élaborer dans le détail ce complexe évalué «à une quinzaine de millions de dollars».

«Ce sera un immeuble à étages à vocation mixte, avec une douzaine de condos par étage, mais est-ce que ce sera des condos mis en vente, du locatif ou du haut de gamme, on ne le sait pas encore. Plusieurs scénarios sont sur la table. Des études de marché permettront de guider nos choix.»

Le rez-de-chaussée de l'édifice sera occupé par des commerces, mais encore là, M. Pelchat estime qu'il est prématuré d'en tracer les profils. «On compte bonifier ce qui existe déjà sur Maguire. On ne veut pas installer n'importe quel type de commerce. Il faut regarder les besoins du secteur. On veut des bannières qui vont bénéficier aux autres commerces et attirer du monde. Nous avons beaucoup de monde à courtiser.»

150 cases de stationnement

L'épineuse question du stationnement sur Maguire est évidemment au coeur des préoccupations des acquéreurs. Si la Ville a réclamé un minimum de 94 cases de stationnement «à usage public», François Pelchat annonce qu'il compte en construire «plus de 150», réparties sur deux étages souterrains.

Le représentant d'Immostar dit être sensible aux doléances des résidents, travailleurs et clients du quartier qui, en attendant d'avoir accès à ces espaces de stationnement, devront prendre leur mal en patience pour la durée du chantier. Si tout va comme prévu, les travaux devraient commencer au printemps ou à l'été 2018 et s'étendre sur 18 mois.

Dans le cahier de charges du propriétaire, le Ville explique que celui-ci «pourra imposer un tarif à l'utilisateur d'une case de stationnement [mais que] ce tarif ne pourra excéder [celui]qui serait imposé pour la même période à l'utilisateur d'une case de stationnement sur l'avenue Maguire contrôlée par un compteur de stationnement [...] Hors des périodes d'application de tarification, l'utilisation des cases de stationnement sera sans tarification soit gratuitement.»

À ce sujet, M. Pelchat précise qu'il y a beaucoup de discussions à venir, que ce soit avec la Ville ou la Société de développement commercial Maguire. «On ne s'est pas assis encore avec personne. Il va y avoir une grosse coordination à faire.»

Selon les documents du sommaire décisionnel étudiés au comité exécutif de la Ville, le prix de vente du terrain d'une superficie de 3515 m2 s'élève à 1,7 million $ (soit 505 $ du mètre carré) pour un terrain évalué à 2,98 M$.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer