Club Med au Massif: Québec attend Ottawa

Le Massif de Charlevoix et les dirigeants de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Massif de Charlevoix et les dirigeants de Club Med ont trouvé un terrain d'entente pour la construction d'un complexe hôtelier au pied de la montagne. Mais sans argent des gouvernements, il n'y a pas d'hôtel.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La députée de Charlevoix, Caroline Simard, a réitéré dimanche que le gouvernement du Québec répond «présent» à la demande d'aide financière pour la venue du Clud Med au Massif de Charlevoix avec une «offre sérieuse et ferme». Elle s'est montrée surprise de la récente sortie publique des responsables du projet, demandant aux deux paliers de gouvernement de desserrer les cordons de la bourse alors qu'Ottawa reste «le seul absent».

On apprenait vendredi que le Massif de Charlevoix et les dirigeants de Club Med ont trouvé un terrain d'entente pour la réalisation du projet de 120 millions $ qui vise la construction d'un complexe hôtelier de 300 unités au pied de la montagne avec piscine et spa. Mais sans argent des gouvernements, il n'y a pas d'hôtel. 

Les premières négociations avec le géant international remontent à 2012, mais n'ont jamais abouti, faute d'entente financière. Ces pourparlers semblent ceux de la dernière chance. Vendredi, le propriétaire du Groupe Le Massif, Daniel Gauthier, disait que l'ultimatum était fixé à l'été.

«Il y a une offre sur la table. Le Groupe Le Massif est au courant. On attend la réponse du fédéral», a lancé la députée Simard, sans vouloir en dévoiler la teneur. Quand on a interpellé les deux paliers de gouvernement, moi, j'ai interpellé le fédéral. Le gouvernement affiche présent», soutient-elle.

La députée de Charlevoix, Caroline Simard... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

La députée de Charlevoix, Caroline Simard

Le Soleil, Yan Doublet

Elle rappelle que c'est sous son impulsion que le projet a repris les rails l'an passé. La dernière offre déposée est ferme. «C'est une offre bonifiée par rapport à celle de l'an passé. Il reste à savoir comment boucler la boucle. Le seul absent dont on attend une réponse, c'est le fédéral», ajoute-t-elle.

Mme Simard dit avoir discuté avec le ministre fédéral Jean-Yves Duclos samedi. Elle est actuellement en attente d'une réponse. 

Encore en analyse

Au bureau du ministre, on a confirmé au Soleil que le dossier fait toujours l'objet d'une analyse. Cependant, on ne pouvait en dire davantage sur l'avancement de cette analyse.

Le Forum des élus de la Capitale-Nationale milite aussi pour la réalisation de ce projet qui, selon les projections, générerait 75 000 jours/ski supplémentaires par an. 

Le maire Régis Labeaume avait même mentionné que l'achalandage à l'Aéroport de Québec augmenterait de 6 %. L'ouverture d'un Clud Med permettrait la création de 400 emplois.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer