La météo a coûté 114,6 millions $ à Hydro

En 2013, les pannes d'électricité survenues au Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

En 2013, les pannes d'électricité survenues au Québec ont coûté 41,4 millions $ à Hydro-Québec.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis 2010, les pannes majeures d'électricité ont coûté cher à Hydro-Québec. La société d'État a payé 114,6 millions $ à la suite des caprices de Dame Nature.

Selon un document obtenu grâce à la Loi sur l'accès à l'information, l'année la plus difficile sur le portefeuille du distributeur a été 2013. À travers la province, la facture pour rétablir les services d'électricité s'était élevée à 41,4 millions $. 

Ces sommes avaient servi à payer «le salaire des employés, les services externes et l'achat de biens», indique Hydro-Québec. Cette dernière avait alors dénombré 17 journées, notamment durant les mois de janvier, février, juillet et décembre, où des milliers de citoyens avaient été privés d'électricité.

Le 31 janvier, la ville de Québec avait entre autres été victime de violentes rafales. Des toitures de maison avaient été arrachées, notamment celle d'un immeuble à logements de la 25e Rue, dans Limoilou. Plus de 35 000 abonnés s'étaient retrouvés dans le noir dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. À travers la province, on parlait de plus de 100 000 foyers débranchés.

Entre 2011 et 2013, puisque la facture des pannes majeures a franchi la barre des 16 millions $, les coûts supplémentaires se sont fait ressentir sur les tarifs d'électricité des consommateurs. Mentionnons qu'afin d'atténuer l'impact des pannes sur le portefeuille d'Hydro-Québec, la Régie de l'énergie a permis au distributeur de se doter d'un mécanisme de récupération des charges d'exploitation. Chaque année, une provision de 8 millions $, basée sur la moyenne des années 2001 à 2007, en excluant les valeurs extrêmes, est dédiée aux pannes majeures. Un compte de frais reportés, pour les moments où la facture excède les 16 millions $, permet également de transférer les sommes dues vers un autre exercice financier.

«Une façon pratique pour calculer l'impact tarifaire d'une dépense est que 100 millions $ égalent à 1 %», explique au Soleil Marc-Antoine Pouliot, porte-parole d'Hydro-Québec. En 2012, la facture pour les pannes d'électricité avait été de 24,1 millions $. «Le premier 8 millions $ est déjà budgété. La différence ensuite jusqu'à 16 millions $ est soustraite des bénéfices. Et finalement, l'écart restant se reflète sur les tarifs des clients», poursuit-il. Par exemple, pour 2012, l'impact a été de 0,08 % sur la hausse tarifaire de 4,3 % en 2014.

Depuis 2010, les pannes majeures d'électricité ont... (Infographie Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Hausse de frais

Il s'agissait d'ailleurs de l'une des plus importantes hausses en 10 ans. Cela s'était traduit par un bond de la facture d'électricité d'environ 95 $ par année pour le propriétaire d'une maison moyenne. Initialement, Hydro-Québec réclamait une augmentation de 5,8 %.

Pour 2013, les sommes additionnelles avaient été portées sur l'augmentation en 2015 de 2,9 % des tarifs. «Cela avait représenté 0,3 % de pression à la hausse», avance M. Pouliot 

En moyenne, annuellement, les mauvaises conditions climatiques coûtent entre 10 millions $ et 25 millions $ à la société d'État. Et cette dernière ne possède pas d'assureur. «Notre assurance est en quelque sorte notre compte d'écarts. Cela nous permet de transférer une partie de la facture des événements imprévisibles sur une autre année, soit deux ans après», conclut M. Pouliot.

Depuis 2013, la facture des pannes majeures d'électricité est de moins en moins salée. En 2015, Hydro-Québec avait déboursé 5,7 millions $. Pour 2016, les données seront disponibles au mois d'août.

Les vols d'électricité en hausse au Québec

Les vols d'électricité continuent de donner bien des maux de tête à Hydro-Québec. Le nombre de cas répertoriés a bondi de 12,5 % en 2016, par rapport à 2015.

Selon un document obtenu grâce à la de la Loi d'accès à l'information, depuis 2012, la société d'État a enregistré 2945 cas de vols d'électricité. Depuis, elle a réclamé en date du 12 janvier 2016 un peu plus de 13,12 millions $, incluant les frais et les pénalités applicables, aux personnes ayant trafiqué le compteur de leur demeure pour économiser de l'argent.

«C'est un dossier prioritaire pour nous. C'est une réalité et c'est criminel de voler de l'électricité», indique au Soleil Marc-Antoine Pouliot, porte-parole d'Hydro-Québec. «On a mis en place les ressources nécessaires pour contrer le vol. Nous avons une soixantaine d'enquêteurs et d'analystes de données qui travaillent sur des dossiers de fraude. [...] Il y a des clients résidentiels qui volent, des clients commerciaux et des gens qui sont des facilitateurs. Ils vendent leur service pour voler de l'électricité», poursuit-il.

Depuis 2010, les pannes majeures d'électricité ont... (Infographie Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

605 cas en 2016

Pour 2016, 605 cas de subtilisation d'électricité ont été enregistrés à travers la province, et Hydro-Québec a réclamé environ 1,79 million $, comparativement à 538 cas en 2015 et la société d'État avait alors facturé 1,87 million $.

Chaque année, les vols d'électricité représentent en moyenne 0,3 % à 1 % du total des ventes d'électricité au Québec. Pour Hydro-Québec, cela se traduit par des pertes représentant entre 40 et 100 millions $.

«C'est un phénomène qui touche toutes les compagnies d'électricité de l'Amérique du Nord», note M. Pouliot. «Les gens qui volent Hydro-Québec volent tous les Québécois... C'est dommage, car ces sommes perdues vont sur les tarifs d'électricité des autres années», ajoute-t-il.

Comme exemple de fraude, le porte-parole de la société d'État avance la production de cannabis. «Il y a eu plusieurs cas par le passé de détenteur de serres de production de marijuana qui volait de l'électricité», conclut-il.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer