Exclusif

Une tour de 592 condos à Sainte-Foy

La tour de 14 étages comptant 592 condos... (Maquettes Benoît Gauthier Architecture Design)

Agrandir

La tour de 14 étages comptant 592 condos sera construite sur les anciens terrains du marché public de Sainte-Foy, a appris Le Soleil.

Maquettes Benoît Gauthier Architecture Design

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le plus important développement immobilier résidentiel en termes d'unités à une même adresse au Québec lèvera de terre au cours des prochains mois. Une tour de 14 étages comptant 592 condos sera construite sur les anciens terrains du marché public de Sainte-Foy, a appris Le Soleil. Un projet immobilier de 100 millions $.

Les travaux pour le site situé sur l'avenue Roland-Beaudin sont commencés depuis quelques semaines. La livraison des premières unités, principalement des studios (à partir de 300 pieds carrés) et des 3 ½, est prévue pour septembre 2018. L'édifice comprendra également quelques condos de dimension 4 ½ et une quinzaine de 5 ½.

«C'est après avoir lu à plusieurs reprises le programme particulier d'urbanisme (PPU) de Sainte-Foy que j'ai décidé de faire mon projet dans ce secteur avec un fort potentiel», indique dans une entrevue au Soleil le promoteur Marc Lachance, qui, en 2016, avait déboursé 6,69 millions $ pour acquérir le terrain auprès de la Ville de Québec.

Afin d'atténuer quelque peu l'impact de son développement sur la circulation, l'homme d'affaires de 47 ans et son associé Régent Bouffard se sont engagés à acheter quatre voitures de marque Tesla ainsi qu'une douzaine de vélos pour les résidents.

Une des piscines du projet Le Sommet 3V... - image 2.0

Agrandir

Une des piscines du projet Le Sommet 3V

Une salle commune du projet Le Sommet 3V... - image 2.1

Agrandir

Une salle commune du projet Le Sommet 3V

Mobilité durable

«L'idée m'est venue avec le PPU. Cela donne la vision globale du quartier, comment la Ville le perçoit dans le futur. Il encourage les promoteurs à faire des projets en lien avec la mobilité durable», note M. Lachance, qui cogite sur Le Sommet 3V depuis environ un an. «Alors, pour faire ma part en tant que citoyen et promoteur, j'ai décidé d'acheter des vélos et des voitures. Ce sera un peu comme une société d'autopartage comme Communauto et Car2go. Les résidents vont devoir réserver les véhicules et il va y avoir des frais rattachés à l'utilisation. L'argent, qui va être déposé dans un fonds pour les utilisateurs, va permettre leur entretien», poursuit-il. 

Ce dernier invite d'ailleurs les autres promoteurs à user d'une stratégie similaire pour améliorer la circulation à Sainte-Foy.

Le projet, baptisé Le Sommet 3V «pour vivre plus, vivre mieux et vivre maintenant», va comprendre un stationnement souterrain de quatre étages - 540 places -, deux piscines, l'une intérieure et l'autre à l'extérieur, sur le toit, deux salles d'entraînement, dont une réservée à une clientèle féminine, une salle de yoga, une salle de jeu pour les enfants, quatre suites d'invités, deux lofts de réception, une terrasse sur le toit avec une salle à manger et des barbecues ainsi qu'un café bistro d'environ 50 places assises. Un commerce, dont la bannière reste à dévoiler, occupera également un local au rez-de-chaussée. 

Bien que les ventes ne soient commencées que depuis le mois de septembre, M. Lachance affirme qu'il ne reste qu'une quarantaine d'unités encore disponibles. Le prix des condos varie entre 79 900 $ et 300 000 $, selon les dimensions. 

«On veut créer une petite société où les gens aiment vivre. C'est pourquoi les citoyens vont avoir leur mot à dire sur le commerce qui va s'installer dans l'édifice. Je compte bien faire un sondage à l'interne, car cela a un impact sur leur style de vie», affirme celui qui a également réalisé les projets Le Sommet Condominiums entre ville et montage, dans Charlesbourg, et Le Sommet II, un édifice de huit étages à Saint-Augustin-de-Desmaures. 

«Pour le prix, on voulait offrir un produit aux gens en harmonie avec leur capacité de payer. Avec le resserrement des règles de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, cela leur permet d'avoir malgré tout leur propriété», poursuit l'homme d'affaires, déplorant par ailleurs les nouvelles mesures. Il estime que cela «décourage» les premiers acheteurs, «qui ont souvent un bon travail, mais commencent dans la vie». 

Construit près du Phare

Le développement immobilier Le Sommet 3V sera érigé à quelques kilomètres du projet mixte de 650 millions $ de Groupe Dallaire, Le Phare, sur le boulevard Laurier. Depuis l'annonce de ce développement, qui prévoit entre autres la construction d'une tour de 65 étages, plusieurs intervenants et citoyens du milieu s'inquiètent de son impact sur la circulation dans le secteur.

Selon les données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), Le Sommet 3V est le plus important chantier résidentiel au même numéro d'immeuble au Québec depuis 10 ans. Le projet étant le plus proche est la Tour des Canadiens, à Montréal, avec 553 unités.

«C'est un produit très particulier qu'on ne voyait pas dans le marché de Québec jusqu'à présent», affirme Élisabeth Koulouris, analyste principale de marché à la SCHL. «Souvent, les promoteurs disent qu'à Québec, nous n'étions pas rendus à faire de plus petites unités comme à Montréal. Ce sera intéressant de voir comment le projet va performer dans le marché», conclut-elle.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer