1,4 million d'emplois d'ici cinq ans

Stéphane Forget, pdg de la Fédération des chambres... (La Presse, Olivier Jean)

Agrandir

Stéphane Forget, pdg de la Fédération des chambres de commerce du Quebec, le ministre Francois Blais et Daniel Boyer, president de la FTQ.

La Presse, Olivier Jean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'autre bout du fil, un ministre, un chef syndical et un dirigeant d'une association patronale.

Le message ne peut pas être plus clair alors que le Québec se retrouve avec un défi costaud sur les bras, soit celui pourvoir 1,4 million d'emplois d'ici 2022, et ce, dans un contexte de vieillissement de la population, de rareté de main-d'oeuvre et de transformation du monde du travail.

Le Rendez-vous national sur la main-d'oeuvre n'est pas seulement l'affaire du gouvernement, clame d'une seule voix le ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, le président de la Fédération des travailleurs du Québec, Daniel Boyer, et le pdg de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Stéphane Forget.

«Cet événement, nous l'avons préparé ensemble», assure le ministre Blais.

«Nous faisons tous les mêmes constats», enchaîne Daniel Boyer.

«Nous sommes tous dans le même bateau», renchérit Stéphane Forget.

N'empêche qu'au moment où Le Soleil s'entretenait avec les trois hommes, une convocation atterrissait dans la boîte de courriels. C'est une invitation à une conférence de presse convoquée par des représentants d'associations et de regroupements du milieu culturel. Leur industrie serait la «grande oubliée» du Rendez-vous national. Ils veulent se faire entendre.

Présidé par le premier ministre Philippe Couillard, l'événement se tiendra à Québec les 16 et 17 février. 

«Il réunira les principaux acteurs socioéconomiques intéressés par les enjeux de la main-d'oeuvre», résume François Blais.

«Nous présenterons des solutions à ces défis-là qui, si nous ne les relevons pas, pourraient avoir des conséquences sur notre capacité de nous offrir des mesures de solidarité sociale et des systèmes de santé et d'éducation adéquats», ajoute-t-il en soulignant que le gouvernement voulait attaquer de front le défi de la main-d'oeuvre non pas en imposant ses vues, mais en choisissant d'ouvrir le dialogue avec ses partenaires.

«Il s'agit d'un exercice d'une ultime importance, car le visage de l'emploi a complètement changé et il est appelé à continuer de changer à la vitesse grand V. Il faut aboutir à de véritables solutions», insiste Daniel Boyer.

«En plus d'aider les employeurs qui ne savent vraiment plus comment s'y prendre pour trouver des travailleurs, il faut préparer, dès maintenant, la main-d'oeuvre de demain qui sera davantage qualifiée et qui possédera des compétences différentes de celles qui sont exigées aujourd'hui», fait remarquer Stéphane Forget qui propose, entre autres, de diminuer la dépendance des jeunes à l'aide sociale en repoussant de 18 à 21 ans l'admissibilité à cette aide financière. 

Pratiquement le plein emploi

Le vieillissement de la population et la croissance de l'économie, ces dernières années, ont provoqué une hausse du taux d'emploi des 15 à 64 ans. Le taux de chômage n'a cessé de dégringoler depuis 1995 et le nombre de prestataires de l'assistance sociale est deux moins fois élevées. (Voir le tableau). 

Voilà ce qui explique, en gros,  les raisons pour lesquelles le Québec se retrouve pratiquement dans un contexte de plein emploi. 

Selon le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, la réponse aux besoins de main-d'oeuvre proviendra, ces prochaines années, des jeunes (56 %), des personnes en chômage (7 %), de la future population immigrante (21 %), de la hausse du taux d'activité des 15-64 ans (11 %) et des personnes de 65 ans et plus (6 %).

Toujours selon le ministère, 52 % des emplois de demain seront de niveau hautement qualifié et exigeront un diplôme collégial ou universitaire).

Jeudi, le Conseil du patronat du Québec a publié les résultats d'un sondage réalisé auprès de 300 employeurs démontrant que 70 % d'entre eux éprouvaient des difficultés lors du recrutement de personnel.

Le CPQ fait notamment remarquer que les employeurs ne profitent pas pleinement de tous les bassins de main-d'oeuvre. En effet, seulement 24 % d'entre eux ont des immigrants à leur emploi et à peine 10 % d'entre elles comptent sur des personnes souffrant d'un handicap.

Les quatre thèmes abordés à l'occasion du Rendez-vous national sur la main-d'oeuvre

1. Les défis du développement économique et les enjeux de la disponibilité de main-d'oeuvre

2. Les changements dans les milieux de travail

3. L'attraction, l'intégration et le maintien en emploi

4. Le développement des compétences et la formation continue

Un marché d'emploi en pleine mutation

  • Taux d'emploi
1995 : 63,3 %

2015 : 72,8 %

  • Taux de chômage
1995 : 11,5 %

2015 : 7,6 %

  • Nombre de prestataires de l'assistance sociale
1995 : 801 245

2015 : 440 358

Ce qu'ils ont dit...

«Ça ne sera pas seulement une opération de relations publiques. C'est trop important. Ça doit donner des résultats. Il faudra poser des gestes à court terme.»

- François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale

«Collectivement, nous sommes tous touchés par les défis démographiques et par la transformation du marché du travail. Ça va évidemment demander un effort d'adaptation sans précédent.»

- Stéphane Forget, pdg de la Fédération des chambres de commerce du Québec

«Il faut penser à ceux qui sont en emploi et qui subiront les impacts d'un phénomène comme celui de la numérisation. Les travailleurs sont inquiets, car ils ne sont pas prêts à faire face aux nouvelles exigences.»

- Daniel Boyer, président de la Fédération des travailleurs du Québec




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer