Les ventes de McDonald's reculent aux États-Unis, annonçant des difficultés

McDonald's a réduit son nombre de restaurants aux... (AFP, Saul Loeb)

Agrandir

McDonald's a réduit son nombre de restaurants aux États-Unis pour une deuxième année consécutive, terminant l'année avec 14 155 succursales.

AFP, Saul Loeb

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

McDonald's tente d'effectuer son grand retour sur la scène de la restauration rapide, mais le simple fait d'offrir des oeufs McMuffin à toute heure de la journée ne suffira pas à attirer plus de gens dans ses établissements.

Au cours des trois derniers mois de l'année, les ventes du géant du hamburger ont reculé de 1,3 % aux États-Unis dans ses restaurants ouverts depuis au moins un an. En fait, le nombre de clients a diminué tout au long de 2016, forçant l'entreprise à afficher un quatrième déclin annuel consécutif de son achalandage aux États-Unis.

Depuis le début de 2013, le nombre de clients a diminué de 10 % dans les restaurants américains ouverts depuis au moins un an.

La société établie à Oak Brook, en Illinois, a attribué le recul de ses ventes américaines à la comparaison défavorable par rapport à l'exercice précédent. Ce dernier avait été particulièrement solide, McDonald's ayant généré un énorme engouement en ligne lorsqu'il a annoncé qu'il allait commencer à servir son petit-déjeuner toute la journée.

Ce résultat met en évidence le genre de difficultés qui attend McDonald's, qui tente de rajeunir son image sur plusieurs autres fronts. La chaîne de restaurants doit notamment s'ajuster au fait que les dépanneurs vendent de plus en plus de nourriture et que les épiceries tentent de convaincre les gens de manger davantage à la maison.

McDonald's a déjà admis ne pas avoir réussi à s'ajuster assez rapidement aux changements des goûts et habitudes de ses clients et a accéléré ses efforts pour faire d'elle une chaîne de hamburger «plus moderne et progressive».

Le déclin des ventes aux États-Unis au dernier trimestre de 2016 met fin à une séquence de cinq trimestres consécutifs de croissance. Ces augmentations pouvaient être attribuables à des hausses de prix ou au fait que les clients dépensent davantage lors de leur visite.

McDonald's a en outre réduit son nombre de restaurants aux États-Unis pour une deuxième année consécutive, terminant l'année avec 14 155 succursales.

Mieux à l'étranger

La performance trimestrielle de McDonald's a été meilleure à l'étranger et les ventes ont grimpé à l'échelle mondiale.

La division internationale qui regroupe le Royaume-Uni a vu ses ventes grimper de 2,8 % dans ses restaurants ouverts depuis au moins un an. Les ventes de la division qui comprend la Chine ont pris 4,7 %, tandis que celles de la division qui comprend le Japon ont avancé de 11,1 %.

McDonald's a réduit ses coûts dans le cadre d'efforts de redressement, ce qui a fait croître son bénéfice d'exploitation. Le chef de la direction de McDonald's, Steve Easterbrook, a indiqué que la société avait passé la dernière année à placer les fondations de sa transformation, en éliminant certaines couches de bureaucratie et en mettant de nouveaux leaders en place dans des rôles clés.

Pour son plus récent trimestre, McDonald's a indiqué avoir engrangé un bénéfice par action de 1,44 $ US, surpassant celui de 1,41 $ US attendu par les analystes, selon les données recueillies par FactSet.

Le chiffre d'affaires total de la chaîne de restaurants a atteint 6,03 milliards $ US, ce qui était aussi supérieur à la prévision de 6,0 milliards $ des analystes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer