Un ascenseur pour la falaise de Lévis

Un lien mécanique entre le bas et le... (Fournie par la Ville de Lévis)

Agrandir

Un lien mécanique entre le bas et le haut de la falaise est dans les cartons pour 2018-2019.

Fournie par la Ville de Lévis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Lévis a le vent dans les voiles. Elle a émis en 2016 une valeur de 427,8 millions $ en permis de construction, un record. Et plusieurs autres projets mijotent dans la marmite de la municipalité, notamment la construction d'un nouvel aréna de deux glaces dans l'arrondissement Desjardins et la construction d'un lien mécanique entre le bas et le haut de la falaise, dans le secteur de la Traverse, afin de faciliter l'accès au Vieux-Lévis.

Le maire de Lévis a levé le voile jeudi sur son projet d'aréna, dont les travaux pourraient commencer dès le printemps, si tout va comme prévu. Ce développement serait entièrement payé par des promoteurs privés. 

«On sait que Honco est là-dedans, il y a d'autres partenaires financiers qui vont être là-dedans», a expliqué le maire Gilles Lehouillier, notant que la facture pourrait tourner aux alentours des 20 millions $. «Afin de sauver des coûts, le projet devrait être un copier-coller de l'aréna 2 Glaces de Saint-Romuald», poursuit-il.

L'aréna tout neuf serait situé tout près de l'école secondaire Pointe-Lévy, au centre-ville. L'automne dernier, la commission scolaire des Navigateurs a enclenché les démarches pour procéder à la cession du terrain, mais le ministère de l'Éducation n'a pas encore donné son accord à cette transaction. La compagnie Honco a d'ailleurs engagé un lobbyiste ces dernières semaines pour faire avancer le dossier au gouvernement. 

La Ville s'engagerait à louer des heures de glace dans ce nouvel édifice, et les élèves de la commission scolaire pourraient aussi en profiter. Avec l'aréna de Lévis situé tout près, les citoyens du secteur auraient dorénavant accès à trois patinoires intérieures. La Ville procéderait ensuite à la transformation de l'aréna de Lauzon, dont la structure est encore solide, en centre de gymnastique intérieure. 

Le maire Lehouillier dit vouloir travailler avec le privé autant que possible lorsqu'il est question de remettre à niveau les installations sportives de la Ville.

Année mouvementée 

La dernière année pour les développements résidentiels et commerciaux a été plutôt mouvementée du côté de Lévis, qui a encore le potentiel, selon ses plans, en termes de superficie de développer 22 600 unités d'habitation. Actuellement, 62 projets sont en construction aux quatre coins du territoire, dont 16 659 unités d'habitation et 186 045 m2 de commerciaux.

Selon la Fédération des chambres immobilières du Québec, le prix médian pour une demeure sur la Rive-Sud, tous secteurs confondus, soit l'unifamiliale, le plex (plus de deux unités) ainsi que la copropriété, a diminué de respectivement 1 % (237 000 $), 2 % (240 000 $ et 8 % (170 000 $) en 2016. Les ventes résidentielles ont aussi reculé de 2 %. 

Une situation qui n'inquiète guère le maire, qui souligne que la Ville a accueilli 1300 nouveaux résidents au cours des 12 derniers mois. «On est rendu à 427 millions $ de permis en 2016, notre meilleure année avait été en 2011, avec 423 millions $. [...] C'est dû au fait qu'on s'est doté d'une solide stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel où on s'adapte au marché», indique-t-il. 

Pour le passage entre le bas et le haut de la falaise, dans le secteur de la Traverse, il est toujours dans les cartons de la ville. «On a demandé à la firme SNC-Lavalin si, techniquement, c'était faisable, et ils nous ont dit que oui», explique M. Lehouillier, notant regarder pour le début des constructions sur un horizon de 2018-2019.  

La firme d'ingénierie a d'ailleurs fourni une illustration sommaire de ce à quoi pourrait ressembler le projet à la Ville. Cet ascenseur doublé d'une passerelle serait accessible aux piétons et aux cyclistes. Le lien mécanique serait toutefois moins dispendieux à construire s'il était à l'intérieur d'un édifice ou adossé à celui-ci. «Ça pourrait être un hôtel tout comme un autre édifice», indique M. Lehouillier. 

Le maire explique que quelques hôteliers ont levé la main pour développer un projet dans le secteur de la Traverse, mais il leur a demandé d'attendre la présentation du programme particulier d'urbanisme du Vieux-Lévis avant de poursuivre les démarches. «On a dit aux gens qui avaient des projets d'attendre le PPU afin qu'il y ait une acceptabilité sociale», exprime-t-il. Il y a quelques mois, le maire disait vouloir qu'un hôtel haut de gamme puisse s'implanter dans le secteur de la Traverse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer