Dallaire prépare déjà l'après-Phare

Le président et chef de la direction de Cominar, Michel Dallaire, pense déjà à... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le président et chef de la direction de Cominar, Michel Dallaire, pense déjà à l'après-Phare. Il envisage de construire deux tours de 30 étages chacune sur l'ancien terrain du restaurant Bâton Rouge sur le boulevard Laurier, a appris Le Soleil.

Au début du mois de décembre, SSQ Groupe Financier révélait avoir vendu le terrain d'une superficie d'environ 93 000 pieds carrés le 30 novembre au Fonds de placement immobilier Cominar pour la somme de 14,6 millions $. L'assureur québécois l'avait acquis en 2010 pour 6 millions $. Initialement, SSQ avait comme plan d'y ériger une tour de 25 étages. 

Joint par Le Soleil, M. Dallaire a accepté de révéler sa vision pour le site, tout en précisant qu'aucun bâtiment ne devrait sortir du sol avant la fin des travaux du complexe immobilier Le Phare, c'est-à-dire environ en 2027. 

«C'est un terrain très intéressant. On croit à Québec, particulièrement au boulevard Laurier. C'est le nouveau pôle d'affaires de la région», indique le grand patron également à la tête du Groupe Dallaire. «Maintenant, on a Le Phare à faire en premier», précise-t-il, notant que durant les prochaines années, son équipe oeuvrera en parallèle à développer un projet «intéressant pour la Ville de Québec» sur le site de l'ancien Bâton Rouge. 

«Le terrain permet la construction de deux tours. Le zonage actuellement fait en sorte que tu peux aller jusqu'à une hauteur de 17 étages de bureaux et tu peux construire au total environ 30 étages. Le reste doit toutefois être pour du résidentiel. C'est ce qui est intéressant pour nous, un projet mixte avec plusieurs usages. [...] C'est clairement un projet qui nous intéresse. Le zonage permet 30 étages, c'est ce qu'on veut aller chercher», poursuit M. Dallaire, dont le groupe détient plus de 160 millions de pieds carrés de terrains dans la région métropolitaine de Québec, destinés à divers projets résidentiels, commerciaux et industriels.

Pour la prochaine décennie, souhaitant «concentrer principalement ses énergies sur le projet Le Phare», le Groupe Dallaire a également mis sur la glace son développement de 160 millions $ sur les terrains du boulevard Laurier abritant anciennement l'Ozone Hôtel Bar et le restaurant Batifol. Il prévoyait construire deux tours variant entre 17 et 19 étages sur le site d'environ 100 000 pieds carrés acquis en 2014 pour 11 millions $. 

Une année riche en projets

Après une année 2016 plutôt mouvementée, les projets seront nombreux à démarrer en 2017 pour le plus important propriétaire foncier de la région métropolitaine de Québec. Dans ses cartons, on trouve notamment : le début des travaux pour le projet Le Phare, le développement d'un mégacentre commercial (power center) sur un terrain de quatre millions de pieds carrés à Sainte-Foy, la poursuite de son développement dans le secteur Lebourgneuf et un développement résidentiel de 260 unités près du boulevard de la Chaudière et aux abords du parc de la Chaudière.

Pour Le Phare, l'équipe de vente du Groupe Dallaire oeuvre déjà depuis plusieurs mois afin de dénicher des locataires pour la première tour qui offrira au total 280 000 pieds carrés d'espaces de bureaux. 

«On a actuellement des discussions pour louer un peu plus de la moitié de l'espace à bureaux [150 000 pieds carrés], dont des clients [à qui] on devrait livrer leurs locaux en début 2020», note M. Dallaire, refusant, sans surprise, de révéler le nom des compagnies intéressées à s'y installer. L'homme d'affaires prévoit également trouver le groupe hôtelier qui assurera la gestion de l'hôtel de 150 chambres au cours des prochains mois.

La prochaine étape pour le projet, dont la facture avoisinera les 650 millions $, est de faire l'objet d'une consultation citoyenne en début 2017. Si tout se déroule comme prévu, M. Dallaire vise la fonte des neiges ou le début de l'été pour réaliser la première pelletée de terre qui mènera à la construction d'une tour de verre de 65 étages, le plus haut gratte-ciel à l'est de Toronto, et de trois autres édifices, de 15, 28 et 45 étages.

Le chantier du IKEA

Comme autre chantier qui débutera en 2017 pour l'entreprise, on trouve le développement commercial qui hébergera le magasin IKEA à l'intersection de la rue Mendel et de l'avenue Blaise-Pascal, au sud des autoroutes 40 et 540. 

Le Groupe Dallaire prévoit entamer les travaux dans ce secteur, notamment la construction des rues, au printemps prochain. Les premiers bâtiments devraient être construits à l'automne et livrés en 2018. Le géant suédois, qui entamera quant à lui ses travaux à l'été 2017, prévoit ouvrir sa succursale d'environ 340 000 pieds carrés 12 mois plus tard.

Pour le nombre de commerces qu'on pourrait voir apparaître à proximité du IKEA, M. Dallaire relate que le plan n'est pas encore défini. «On est en train de peaufiner certains dossiers», affirme celui qui est également propriétaire du terrain au sud du boulevard de la Chaudière. Sa vision pour cet endroit est d'offrir des terrains en location à usage mixte. Ce développement devrait débuter en 2018-2019.

À quelques kilomètres de son important développement commercial, le Groupe Dallaire prévoit également la construction de 260 unités résidentielles. Le projet, baptisé Domaine Le Gendre, devrait débuter au printemps. «Il va y avoir du jumelé, de la maison unifamiliale et même du quadruplex. Il va aussi y avoir du plus haut de gamme. On a essayé d'avoir une diversité dans tout ça», explique le président.

Sur les anciens terrains des Soeurs de la Charité, situés dans l'arrondissement Beauport, M. Dallaire ne prévoit aucune construction en 2017. Quant au site au coin du boulevard Pierre-Bertrand et de la rue Bouvier, à Lebourgneuf, quatre des six bâtiments prévus sont déjà construits. «On se prépare à commencer la construction d'un autre. Les deux derniers seront d'environ 30 000 pieds carrés chacun», conclut M. Dallaire, qui espère compléter ce chantier en 2017.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer