Rivière-du-Loup, reine de l'entrepreneuriat

Rivière-du-Loup partage le titre de ville entrepreneuriale de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Rivière-du-Loup partage le titre de ville entrepreneuriale de l'année remis par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante avec Collingwood, une localité de même taille située en Ontario. Sur une échelle de 0 à 100, les deux villes récoltent un pointage de 72,2.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rivière-du-Loup) «Notre secret? Nous gardons ça simple, mais efficace et performant. Le bureau de notre directeur du développement économique est à trois pas du mien, à cinq pas de celui du directeur général et à dix pas de celui du directeur de l'urbanisme. Laissez-moi vous dire que nous dégainons rapidement quand vient le temps de passer à l'action.»

Géatan Gamache est maire de Rivière-du-Loup. 

La municipalité de 20 000 habitants du Bas-Saint-Laurent vient d'être coiffée du titre de ville entrepreneuriale de l'année par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) qui a publié son classement annuel mardi.

D'accord, ne soyons pas trop chauvins. Rivière-du-Loup partage l'honneur avec Collingwood, une localité de même taille située en Ontario. Sur une échelle de 0 à 100, elles récoltent un pointage de 72,2.

Saint-Georges et Kelowna soufflent dans le cou des deux championnes de l'entrepreneuriat avec un pointage de 72,1.

Pour trouver la ville de Québec dans ce palmarès regroupant 121 agglomérations de plus de 20 000 habitants, il faut glisser notre doigt jusqu'au 74e rang. La FCEI fait état d'une «progression intéressante» pour la ville de Régis Labeaume. En 2015, Québec se classait au 114e rang.

Dans le top 100 des villes entrepreneuriales, les noms de Rimouski (32e), de Thetford Mines (37e) et de la banlieue de Québec (98e) y figurent.

Pour établir son palmarès - un exercice mené depuis bientôt 10 ans -, la FCEI utilise 14 indicateurs s'appuyant sur des sondages menés auprès de ses 110 000 membres et de données publiées par Statistique Canada.

«Les signes les plus sûrs d'une ville dynamique sur le plan entrepreneurial sont une forte concentration d'entrepreneurs et un taux élevé de démarrage d'entreprises», note la FCEI. «Il est également important que les chefs d'entreprise aient un niveau d'optimisme et de réussite élevé. De plus, on doit s'assurer que les politiques fiscales et réglementaires de l'administration municipale sont favorables.»

Politiques fiscales

C'est à l'égard de ses politiques fiscales et réglementaires que Rivière-du-Loup se démarque. Et par l'optimisme affiché par les patrons. 

«Faites la tournée de nos grandes entreprises, comme Premier Tech, Lepage Millwork, Prelco et Berger, et vous constaterez qu'elles ont toutes des projets d'expansion», fait valoir Gaétan Gamache. «Sur notre territoire, l'an dernier, il s'est créé 150 nouveaux emplois. Je dois cependant admettre que l'élan de certaines entreprises est un peu freiné par la rareté de main-d'oeuvre.»

En ce qui a trait aux façons de faire de la municipalité, le maire indique que Rivière-du-Loup fait tout en son possible pour faciliter la vie des entreprises. D'abord en conservant un taux de taxation des immeubles non résidentiels «bas et compétitif» et en rendant des services rapidement et efficacement.

«Les entrepreneurs sont toujours surpris de constater notre diligence à livrer un permis», signale Géatan Gamache. 

Ce dernier ajoute que Rivière-du-Loup avait appris, au cours des dernières années, à traiter aux petits soins les entreprises qui sont déjà bien établies sur son territoire plutôt qu'à courir au diable vauvert pour attirer de nouveaux investisseurs.

«Nos entreprises vont bien et planchent sur des projets prometteurs et créateurs de nouveaux emplois. Elles ont besoin de savoir que la ville est là pour les supporter dans la mesure où nous pouvons le faire en vertu des lois qui nous gouvernent», mentionne le maire Gamache en concluant qu'il était aussi de la responsabilité de la Ville d'investir dans les équipements sportifs et culturels pour améliorer la qualité de vie des Louperivois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer