Billet de banque: Thérèse Casgrain et Gabrielle Roy plus dans la course

Thérèse Casgrain... (Archives La Presse)

Agrandir

Thérèse Casgrain

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La féministe et «suffragette» québécoise Idola Saint-Jean est toujours de la course pour figurer sur l'un des nouveaux billets de banque canadiens qui seront émis en 2018.

Une ingénieure, une poète, une athlète et une autre militante font aussi partie de cette «liste restreinte» dressée par un comité consultatif, qui a ramené de 12 à cinq le nombre de candidates.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, annoncera la Canadienne choisie le 8 décembre.

Idola Saint-Jean (1880-1945), journaliste et militante féministe, est une pionnière dans la lutte pour l'obtention du droit de vote féminin au Québec dès les années 1920. C'est finalement en 1940, pendant la Deuxième Guerre mondiale, que ce droit a été accordé aux Québécoises.

Le comité consultatif indépendant a donc exclu de la course une autre «suffragette» québécoise, Thérèse Casgrain, et la romancière franco-manitobaine Gabrielle Roy. Du Canada anglais, le comité a aussi écarté, notamment, deux candidates célèbres: la romancière Lucy Maud Montgomery (Anne, la maison aux pignons verts) et l'artiste peintre Emily Carr.

La «liste restreinte» retient les noms de Viola Desmond, qui a lutté contre le racisme en Nouvelle-Écosse, Pauline Johnson, une poète mohawke, Elsie MacGill, première Canadienne titulaire d'un baccalauréat en génie électrique (Université de Toronto, 1927), ainsi que Bobbie Rosenfeld, médaillée olympique en athlétisme aux Jeux de 1928.

La Banque du Canada avait lancé une consultation publique en vue du choix de la «Canadienne emblématique du pays» qui figurera sur le premier billet de banque de sa prochaine série, en 2018. Au total, 461 femmes ont «rempli les conditions requises» dans le cadre du processus de sélection. Un comité consultatif de sept membres a ensuite réduit cette liste à 12 puis à cinq candidates.

Les femmes sélectionnées devaient être «des Canadiennes (de naissance ou naturalisées), décédées depuis au moins 25 ans, qui, par leur leadership, leurs réalisations ou leurs qualités remarquables, ont oeuvré pour les Canadiens dans un domaine particulier ou se sont illustrées au service du pays».

Le gouverneur de la Banque du Canada rencontrera maintenant le ministre des Finances pour discuter de la liste restreinte.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer