La VG secoue le pommier de la Commission des partenaires du marché du travail

La vérificatrice générale affirme que la Commission n'avait... (La Presse canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

La vérificatrice générale affirme que la Commission n'avait pas su jouer son rôle de «responsable nationale» de la définition des besoins en développement de la main-d'oeuvre.

La Presse canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour le conseiller sur les besoins en matière de développement de la main-d'oeuvre au regard de la réalité du marché du travail, le gouvernement du Québec s'appuie sur la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT). Or, selon la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, la Commission n'a pas toujours fourni, ces dernières années, un portrait fidèle de l'état des choses dans la Belle Province.

Organisme peu connu du grand public, mais combien important dans l'élaboration des stratégies et des objectifs en matière de main-d'oeuvre et d'emploi, notamment en vue d'assurer une adéquation entre la formation et les besoins des entreprises, la CPMT est composée de 18 personnes nommées par le gouvernement. On y trouve des représentants patronaux, syndicaux et du monde de l'éducation ainsi que des hauts fonctionnaires.

Entre autres, la Commission détermine les critères de répartition des ressources destinées aux diverses mesures et programmes du Fonds de développement du marché du travail et du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'oeuvre. Pour l'année 2016-2017, la CPMT a approuvé la répartition d'enveloppes de plus de 865 millions $ en lien avec ces deux fonds.

Cette année, la CPMT dispose d'un budget d'environ 2 millions $. Ce budget était de 10,2 millions $ l'an dernier et l'organisation pouvait compter sur une équipe de 90 équivalents à temps complet. Depuis le printemps dernier, la Commission a été dépouillée de certaines responsabilités, et son rôle est devenu essentiellement stratégique.

Qualité de la formation

Dans son rapport déposé mercredi à l'Assemblée nationale, la vérificatrice générale signale que les priorités d'action établies par la Commission sont déterminées à partir d'un portrait «incomplet» des besoins en développement de la main-d'oeuvre.

«Il omet l'aspect qualitatif à l'égard des compétences recherchées par les employeurs et n'inclut pas les professions qui requièrent des études universitaires», fait remarquer Guylaine Leclerc en signalant que près de 35 % des nouveaux emplois exigeront, dans les prochaines années, une formation requérant un niveau universitaire.

Ainsi, la CPMT pouvait déterminer qu'une profession n'était pas prioritaire puisque la main-d'oeuvre était disponible. Or, selon la vérificatrice générale, la Commission ne s'interrogeait pas à savoir si cette main-d'oeuvre détenait toutes les compétences requises pour occuper un tel type d'emploi. «Cet aspect est important à considérer, car les besoins évoluent notamment sous l'effet des changements technologiques et organisationnels et peuvent ne pas être répondus par la main-d'oeuvre disponible ou par la formation actuellement offerte.»

Par ailleurs, la vérificatrice générale affirme que la Commission des partenaires du marché du travail n'avait pas su, depuis sa création en 1977, jouer son rôle de «responsable nationale» de la définition des besoins en développement de la main-d'oeuvre.

«Ses interventions sont insuffisantes pour s'assurer que les moyens mis en oeuvre par elle et ses partenaires répondent efficacement aux besoins qu'elle a jugés prioritaires.» 

Dans ses commentaires soumis à la vérificatrice générale, la Commission dit avoir mis en branle un plan d'action, notamment un exercice d'identification des besoins du marché du travail en adéquation formation-emploi qui couvrira l'ensemble des besoins nationaux et régionaux ainsi que les professions nécessitant une formation universitaire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer