Les affaires express

Deuxième succursale pour Café Morgane (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

(Québec) Deuxième succursale pour Café Morgane

Au cours des derniers mois, les propriétaires de... - image 2.0

Agrandir

Au cours des derniers mois, les propriétaires de Café Morgane ont investi près d'un million de dollars dans la région et embauché une trentaine de personnes.

La bannière Café Morgane ouvre une deuxième succursale dans la capitale, cette fois-ci dans le secteur de Duberger, rue du Marais. L'entreprise créée au début des années 90 avait ouvert en juillet un premier commerce dans le quartier Les Méandres. Au cours des derniers mois, les propriétaires de Café Morgane ont investi près d'un million de dollars dans la région et embauché une trentaine de personnes. La compagnie, qui brasse également des affaires dans les villes de Trois-Rivières, de Drummondville, de Shawinigan et de Repentigny compte bien ouvrir d'autres succursales à Québec, peut-on lire dans leur communiqué. Les deux succursales dans la ville offrent le service à l'auto. Café Morgane compte 12 points de vente dans la province.  Jean-Michel Genois Gagnon

Hausse des ventes pour Opsens en 2016

Le président et chef de la direction d'Opsens,... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

Le président et chef de la direction d'Opsens, Louis Laflamme

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Au cours de son exercice financier 2016 qui s'est terminé le 31 août, Opsens a enregistré une croissance de ses ventes, lesquelles sont passées de 8,7 à 9,6 millions $. Seulement pour le quatrième et dernier trimestre de 2016, les ventes de l'entreprise de Québec, dont le produit vedette est un fil guide muni d'un capteur optique, ont progressé de 173 %, passant de 1,1 à 3 millions $. Rappelons qu'Opsens a amorcé, ces derniers mois, la commercialisation à grande échelle de son produit destiné à mesurer la pression sanguine dans le coeur des patients. Toutefois, en raison de l'arrivée d'un nombre élevé de nouveaux travailleurs à former et d'autres coûts liés à l'accroissement de la production, la marge brute de l'entreprise a été affectée, chutant de 4,7 à 1,6 million $. «Pour l'exercice 2017, la direction prévoit que le rendement de la production continuera de croître vers un niveau cible beaucoup plus élevé, étant donné les améliorations dans les opérations qui sont déjà en vigueur», a signalé le président et chef de la direction d'Opsens, Louis Laflamme. À la Bourse de Toronto, mercredi, la valeur de l'action d'Opsens (TSX de croissance : OPS) affichait 1,45 $, en baisse de 10 ¢.  Gilbert Leduc

Le gin rimouskois honoré à New York

La Distillerie du Saint-Laurent, basée à Rimouski, s'est... - image 6.0

Agrandir

La Distillerie du Saint-Laurent, basée à Rimouski, s'est démarquée sur la scène internationale en remportant dernièrement la médaille de bronze au New York International Spirits Competition pour son gin.

La Distillerie du Saint-Laurent, basée à Rimouski, s'est démarquée sur la scène internationale. Elle a remporté dernièrement la médaille de bronze au New York International Spirits Competition pour son gin. Elle a également raflé le titre de meilleur gin canadien. Vendu à travers la province, notamment par l'intermédiaire de la Société des alcools du Québec, le gin Saint-Laurent est également vendu en Suisse. Les propriétaires de l'établissement souhaitent exporter leur produit dans d'autres pays, entre autres en France et aux États-Unis. Afin de répondre à la demande, l'entreprise prévoit prochainement une expansion et l'achat de nouveaux équipements pour entre autres lui permettre de tripler sa production de gin.  Jean-Michel Genois Gagnon

Eddyfi et Mirego, champions de la croissance de Deloitte

Compagnie de Québec évoluant dans l'industrie des contrôles non destructifs, Eddyfi se classe au 36e rang au Canada parmi les entreprises technologiques ayant affiché la plus forte croissance au pays au cours des trois dernières années. Au cours de cette période, les revenus d'Eddyfi ont grimpé de 342 %. Pour être admissibles au classement dressé par la firme Deloitte, les entreprises doivent être en activité depuis au moins cinq ans et générer des revenus d'au moins 5 millions $. Au Canada, la championne de la croissance est une société de Vancouver, Urthe Cast, qui a enregistré une croissance de 72,938 %. À l'échelle nord-américaine, Eddyfi se classe au 286e rang. Le nom d'une autre entreprise de Québec, Mirego, figure au palmarès nord-américain de Deloitte. Le développeur d'applications mobiles se classe au 465e rang avec une croissance de ses affaires de 131 %.  Gilbert Leduc     

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer