L'investissement non résidentiel chute

Le Phare fait partie des 200 projets majeurs... (fournie par Le Groupe Dallaire)

Agrandir

Le Phare fait partie des 200 projets majeurs en cours ou annoncés dont la somme des investissements totalisera plus de 6,6 milliards $ d'ici les 10 prochaines années.

fournie par Le Groupe Dallaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Gilbert Leduc) Les investissements dans le marché non résidentiel dans la région de Québec ont chuté de 22,8 % au cours des neuf premiers mois de 2016 comparativement à la même période l'an dernier.

Selon une nouvelle économique publiée vendredi par Québec International à partir des plus récentes données diffusées par Statistique Canada, il s'est investi 526,7 millions $ entre les mois de janvier et de septembre 2016. 

Douze mois plus tôt, la valeur des investissements non résidentiels dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec - qui couvre essentiellement le territoire des villes de Québec et de Lévis - s'élevait à 682,4 millions $.

Le ralentissement est particulièrement notable dans le secteur commercial, où la baisse des investissements est de l'ordre de 29,5 %. 

La diminution est de 17,7 % dans le secteur industriel. 

Les dépenses en immobilisation dans le secteur institutionnel sont demeurées stables (+ 0,4 %).

Au Québec et au Canada, les investissements ailleurs que dans le secteur résidentiel ont aussi baissé pour les neuf premiers mois de 2016, mais dans une proportion moindre que dans la RMR de Québec. Le recul a été de 8,2 % dans la Belle Province et de 2,4 % au Canada.

Une pause qui sera courte

«L'année 2016 aura été une période pour finaliser de grands chantiers démarrés au cours des dernières années», rend compte l'économiste principal de Québec International, Louis Gagnon.

«À preuve, tout près de 70 projets d'envergure dont les dépenses sont évaluées à 1,4 milliard $ arrivent à échéance cette année.» L'année en cours pourrait donc être une courte pause, selon M. Gagnon.

«Nous dénombrons actuellement dans la région plus de 200 projets majeurs en cours ou annoncés dont la somme des investissements totalisera plus de 6,6 milliards $ d'ici les 10 prochaines années.»

Parmi ces projets, notons l'agrandissement de l'hôpital de l'Enfant-Jésus, le prolongement des travaux du Manège militaire, la construction de l'usine de fabrication de vaccins de la compagnie Medicago dans le secteur d'Estimauville et le lancement, un jour, du Phare du Groupe Dallaire.

Le repli de 29,5 % dans le secteur commercial marque un tournant après des années de vaches grasses. 

«Malgré tout, l'amélioration des infrastructures demeure une préoccupation autour des pôles commerciaux que sont ceux de Sainte-Foy, de Lebourgneuf et de Lévis», tempère l'économiste principal de Québec International.

Quant à la baisse des dépenses en immobilisation dans le secteur industriel, Louis Gagnon l'explique essentiellement par le fait que le contexte économique est encore «teinté de gris» et que les industriels affichent la plus grande prudence.

En chiffres

6,6 G$: valeur des projets en cours ou annoncés qui devraient être réalisés au cours des 10 prochaines années

29,5%: baisse des dépenses en immobilisation dans le secteur commercial dans la RMR de Québec pour les neuf premiers mois de 2016

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer