Desjardins: d'autres points de service «transformés»

Guy Cormier, président et chef de la direction de... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Même si le président et chef de la direction Guy Cormier jure qu'il n'y a pas d'objectif de fermeture de points de service chez Desjardins, il a toutefois avoué qu'il y en aurait d'autres à venir au cours des prochaines années.

«Je n'aime pas dire "fermer", je dirais plutôt qu'on a "transformé" de 60 à 80 points de service au cours de la dernière année, ce qui représente entre 5 % et 10 %», a expliqué M. Cormier en marge d'une conférence de presse dévoilant une plaque rendant hommage à Dorimène Desjardins, épouse du fondateur du Mouvement Desjardins.

«Et c'est sûr qu'il y en a d'autres à venir au cours de la prochaine année, des 5 prochaines années et des 10 prochaines années», a-t-il ajouté, signalant que la fermeture d'un point de service n'était pas une décision facile à prendre.

«En 17 années passées dans les caisses, il m'est arrivé de devoir prendre ces décisions-là. C'est déchirant. C'est l'une des décisions les plus difficiles à prendre pour un directeur de caisse, et ils le font en en parlant aux élus locaux, aux municipalités et aux entreprises.»

Cet été, la fermeture de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Lazare-de-Bellechasse a déclenché un tollé de protestations et incité la Banque Nationale à installer un guichet automatique dans la municipalité. En trois ans, ce sont sept points de service de Desjardins qui ont été fermés dans Bellechasse.

«Desjardins détient un point de service sur trois dans des milieux où il y a moins de 2000 de population. Mais le concept de coop, c'est un concept collectif. Il faut être équitable envers tous nos membres et, dans certains milieux, de 90 % à 95 % des membres ne vont plus dans les points de service», indique cependant Guy Cormier.

Pour cette raison, le président considère comme très important pour le Mouvement Desjardins de s'adapter aux nouvelles habitudes de ses clients. «L'objectif est de s'adapter et de demeurer branchés sur le milieu. Comme les médias et l'industrie de la musique, il faut s'adapter. On doit écouter ceux qui nous demandent, par exemple, Apple Pay, le iPad ou d'autres innovations comme celles-là.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer