Le centre de paiement de Loto-Québec ouvre lundi à Fleur de Lys

Le changement d'adresse permetra des économies d'environ 500 000 $ annuellement... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le changement d'adresse permetra des économies d'environ 500 000 $ annuellement à Loto-Québec.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le nouveau centre de paiement aux gagnants de Loto-Québec dans le centre commercial Fleur de Lys ouvrira ses portes, lundi, a appris Le Soleil. La société d'État a investi près de 1,2 million $ pour aménager ses nouveaux locaux, voisins du Salon de jeux de Québec.

Ce changement d'adresse permet des économies d'environ 500 000 $ annuellement dans les coffres de Loto-Québec. 

«Depuis que nous avons changé notre façon de travailler au niveau des billets de loterie, nous n'avions plus besoin d'autant d'espace», explique Richard Trudel, directeur des services à la clientèle et des tirages de Loto-Québec. «Nous avons alors décidé de regrouper nos opérations avec le Salon de jeux de Québec. L'espace qu'on utilise est vraiment optimisé. Le centre de paiement ainsi que les bureaux administratifs vont être à compter du 3 octobre situés au centre Fleur de Lys», poursuit-il.

L'investissement de 1,2 million $ a servi à l'aménagement des locaux, mais également pour l'achat de nouveaux mobiliers. «L'endroit est aménagé pour nos besoins. Notre salon pour les gagnants est au goût du jour. Lorsque le gagnant va arriver pour réclamer son lot, il y a tout un parcours. Il va se rendre au comptoir pour rencontrer une technicienne à l'accueil et après il va se rendre dans le salon des millionnaires. Nous avons également un coin pour faire des points de presse», affirme M. Trudel.

Annuellement, environ 7000 personnes réclament un lot au centre de paiement aux gagnants de Québec. Et une vingtaine de lots de 1 million $ et plus y sont payés. «Il était important pour Loto-Québec de maintenir un service comme celui-là dans la Capitale-Nationale. Entre le quart et le tiers de nos gagnants s'y présentent», note M. Trudel.

«Aucune coupe»

À l'automne 2015, Loto-Québec avait pris la décision de fermer et de mettre en vente son immeuble situé sur Grande Allée Ouest afin d'optimiser ses locaux. Vingt-sept personnes travaillaient dans cet immeuble. Aujourd'hui, les locaux de 6000 pieds carrés situés dans des locaux adjacents au Salon de jeux de Québec comptent une quinzaine de travailleurs.

Le porte-parole de la société d'État, Patrice Lavoie assure qu'aucune coupe n'a été faite. «Des gens ont été transférés à Montréal et d'autres étaient en fin de mandat pour des emplois temporaires. Les autres travailleurs vont être déménagés au nouvel emplacement.»

Depuis ce printemps, la société d'État offre aux gagnants six nouveaux centres de paiement où les gens peuvent réclamer «leurs gains de loteries». Il s'agit des salons de jeux de Québec et de Trois-Rivières, des casinos de Charlevoix, de Tremblant, de Montréal et du Casino du Lac-Leamy, dans la région de Gatineau.

L'ancien édifice de Loto-Québec situé au 955, Grande Allée Ouest, a été vendu pour 7,2 millions $ à iA Groupe financier (anciennement Industrielle Alliance). La société d'État va officiellement quitter les lieux lundi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer