L'OPEP s'entend pour réduire la production pétrolière

Les pays de l'OPEP sont parvenus à s'entendre pour... (AFP, Ryad Kramdi)

Agrandir

Les pays de l'OPEP sont parvenus à s'entendre pour limiter leur production de pétrole.

AFP, Ryad Kramdi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Alger

Les pays de l'OPEP sont parvenus mercredi soir à Alger à un accord «historique» pour réduire la production d'or noir à un niveau compris entre 32,5 et 33 millions de barils par jour, ont annoncé les ministres de l'Énergie du Qatar et du Nigeria.

«Nous avons un accord pour (baisser la production à) 32,5 à 33 millions de barils par jour», a déclaré à des journalistes le secrétaire d'État nigérian pour le Pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu, à l'issue d'une réunion informelle des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à Alger.

Le ministre qatari de l'Énergie, Mohamed Saleh Al-Sada, qui présidait la réunion, a confirmé ce chiffre.

«C'était une très longue réunion à Alger, mais historique», a-t-il déclaré en précisant que le niveau de réduction par pays sera défini d'ici le sommet du cartel à Vienne, le 30 novembre.

Il a souligné que la réunion s'était déroulée dans une atmosphère «très positive reflétant la forte cohérence de l'OPEP» afin de soutenir les prix de l'or noir, en chute libre depuis deux ans.

De son côté, le ministre de l'Énergie algérien Noureddine Boutarfaa a souligné que cette décision inattendue sur une baisse de la production était «unanime et sans réserve».

La veille, l'Arabie saoudite et l'Iran, les deux grands rivaux régionaux au Moyen-Orient, avaient pourtant affiché des divisions.

En hausse

Les cours du pétrole ont fini en forte hausse mercredi, à la suite des informations de presse faisant état d'un accord entre membres de l'OPEP pour réduire leur production afin de faire remonter des prix au plus bas depuis plus de deux ans.

Le cours du baril de «light sweet crude» (WTI), référence américaine du brut, a gagné 2,38 dollars à 47,05 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

À Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en novembre, a également progressé, de 2,72 dollars à 48,69 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer