Groupe Canam élimine une trentaine d'emplois

Selon le président et chef de la direction... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Selon le président et chef de la direction de Groupe Canam, Marc Dutil, les mises à pied ne sont qu'un «ajustement».

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

Pour tenter de redresser ses activités de charpentes métalliques lourdes qui éprouvent des difficultés, Groupe Canam modifie la structure de cette division en plus d'éliminer une trentaine d'emplois.

Les employés touchés par cette décision - des équipes de gestion de projets - se trouvent principalement au centre de Boucherville. Des réductions d'effectif sont également prévues aux États-Unis.

Groupe Canam (TSX : CAM) a également indiqué que ses activités de charpentes métalliques seraient dorénavant dirigées par Kurt Langsenkamp, le président de sa filiale FabSouth.

«Cet ajustement clarifie l'imputabilité de résultats de la division de charpente métallique», a souligné le président et chef de la direction de la société, Marc Dutil.

Celui-ci sera épaulé par le vice-président principal, ventes et développement des affaires, Peter Frantz, et le vice-président, ingénierie et services de préconstruction de la division Canam - charpente lourde, Serge Dussault.

M. Langsenkamp aura la tâche de revoir le modèle d'affaires la division de charpente métallique lourde pour de grands projets pour la faire renouer avec la rentabilité. «Je dirais que c'est assez complet», a indiqué le vice-président aux communications de Groupe Canam, François Bégin, en réponse à une question sur les prochaines étapes à venir. «Il n'y a pas d'autres mises à pied de prévues.»

Au deuxième trimestre, la société établie à Saint-Georges, en Beauce, a provisionné 32 millions $ en raison de dépassements de coûts d'un important projet aux États-Unis qui n'a toujours pas été identifié.

Toutefois, au cours des derniers mois, Groupe Canam a travaillé sur des projets d'envergure au sud de la frontière, dont le stade des Falcons d'Atlanta, de la Ligue nationale de football, ainsi que le toit rétractable du stade des Internationaux de tennis des États-Unis, à New York.

En dépit de cette restructuration, le Groupe Canam prévoit toujours demeurer dans le secteur de la charpente lourde et des projets complexes en Amérique du Nord.

Sara O'Brien, de RBC Marchés des capitaux, n'a pas été surprise de la restructuration, étant donné que la société avait clairement indiqué qu'elle comptait se pencher sur sa division de charpente métallique lourde.

La société exploite 23 usines en Amérique du Nord et emploie plus de 4300 personnes au Canada, aux États-Unis, en Roumanie et en Inde.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer