Valeant espère tourner la page sur une année de misère

Valeant dévoilera mardi ses plus récents résultats financiers trimestriels.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Valeant dévoilera mardi ses plus récents résultats financiers trimestriels.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
Montréal

Valeant Pharmaceuticals espère qu'elle pourra tourner la page sur une année de misère mardi, lorsqu'elle dévoilera ses plus récents résultats financiers trimestriels.

La société pharmaceutique établie à Laval jouissait, l'été dernier, de la meilleure valeur boursière sur le parquet de Toronto, mais celle-ci a, depuis, dégringolé de près de 90 %. Son chef de la direction a en outre été remplacé et il tente aujourd'hui de refaire l'image publique de la pharmaceutique et de regagner la confiance des investisseurs.

Le nouveau président et chef de la direction, Joseph Papa, a réduit les prévisions de bénéfice de Valeant pour 2016. Depuis l'été dernier, la pharmaceutique a fait l'objet d'enquête de la part du gouvernement américain, dévoilé des résultats financiers en retard, révisé des résultats déjà publiés et été critiquée publiquement pour les énormes hausses de prix imposées à certains de ses médicaments.

Les nouveaux résultats de Valeant devraient être légèrement meilleurs que ceux du premier trimestre - mais en forte baisse par rapport à ceux de la même période en 2015.

Les revenus devraient chuter de 10 % à 2,46 milliards $US, selon les prévisions d'analystes recueillies par Thomson Reuters. Le bénéfice ajusté devrait reculer à 512,44 millions $US, soit 1,48 $US par action, alors qu'il avait été de 897,1 millions $US, ou 2,56 $US par action, à la même période l'an dernier.

En incluant les éléments non récurrents, le bénéfice net de l'entreprise devrait être de 149,5 millions $US, soit 9 ¢US par action, ce qui renverserait la perte nette de 53 millions $US, ou 15 ¢US par action, de l'an dernier.

Nouvelle équipe

M. Papa a annoncé lundi qu'il avait embauché de nouvelles personnes au sein de l'équipe de haute direction et qu'il avait élargi le rôle de certains des dirigeants déjà en poste.

Christina Ackermann, une diplômée de l'Université Queen's, a été nommée avocate générale, tandis que l'expert en communications Scott Hirsch remplacera la porte-parole Laurie Little. Les responsables des communications et des relations avec les investisseurs avaient été critiqués par le grand actionnaire Bill Ackman, de Pershing Square Capital, qui s'est depuis joint au conseil d'administration.

«Alors que nous développons notre plan stratégique pour créer la nouvelle Valeant, nous ajoutons des talents de première classe à l'équipe de direction, en favorisant les leaders les plus performants à l'interne et en créant de nouvelles structures et processus pour aider à raffermir les activités», a expliqué M. Papa dans un communiqué.

La société pharmaceutique a récemment obtenu différentes nouvelles sur le front réglementaire. La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé un nouveau traitement, tandis qu'un autre devrait l'être d'ici la fin de l'année, mais des restrictions ont été placées sur un autre de ses médicaments, ce qui pourrait limiter son potentiel commercial.

En outre, des gouttes pour traiter le glaucome n'ont pas été approuvées en raison de défaillances de production à une installation à Tampa, en Floride.

Cependant, Valeant a annoncé lundi avoir conclu une entente de licences avec Norgine B.V. pour développer et commercialiser une préparation de nettoyage pour le colon avant une colonoscopie.

Des analystes de l'industrie restent prudents en ce qui a trait aux perspectives de Valeant. Certains s'inquiètent de sa dette de 30 millions $US et de la possibilité d'observer des bris de conventions de prêts si les données fondamentales de l'entreprise ne s'améliorent pas.

Ces analystes sont impatients d'obtenir des preuves de règlement des problèmes au sujet de l'entente de distribution avec la chaîne de pharmacies américaine Walgreens. Ils s'attendent aussi à la vente de certains actifs jugés non essentiels pour rembourser la dette.

«Nous croyons que ce trimestre offre une excellente occasion, pour les dirigeants, de commencer à rétablir la confiance des investisseurs et de tourner la page sur les récents faux pas et pépins», a écrit dans un rapport Neil Maruoka, de Canaccord Genuity.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer