Canadian Tire mise sur le commerce électronique

Canadian Tire veut personnaliser l'expérience de magasinage.... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Canadian Tire veut personnaliser l'expérience de magasinage.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Linda Nguyen
La Presse Canadienne
Toronto

Après près de deux ans d'absence à la barre de Canadian Tire, le chef de la direction, Stephen Wetmore, est de retour, avec le mandat de faire du grand détaillant un leader du commerce électronique.

Dans ses premiers commentaires depuis l'annonce de son retour, M. Wetmore a indiqué que l'entreprise établie à Toronto travaillait sur 30 initiatives différentes - de l'amélioration du moteur de recherche à l'optimisation de l'expérience sur le site internet - dans l'espoir d'améliorer sa compétitivité dans la course vers le monde du détail numérique.

«Comme pour tous les célèbres détaillants brique et mortier, l'approche est critique parce que ces initiatives sont complexes et touchent à plusieurs aspects différents des activités», a-t-il indiqué jeudi aux analystes lors d'une longue conférence téléphonique de 70 minutes.

«Je n'ai pas l'intention de demander à l'organisation de surpasser Amazon pour l'innovation. Je ne vais pas investir dans les drones.»

Canadian Tire veut plutôt tenter de voir comment elle pourrait personnaliser l'expérience de magasinage pour qu'elle soit unique à chaque consommateur, plutôt que d'avoir recours au marketing de masse utilisé dans les publicités à la télévision et à la radio, a expliqué M. Wetmore.

Les magasins de la bannière Sport Chek de la grande région de Toronto effectueront cet automne des tests pour la livraison en un jour. Ces dernières années, le détaillant de biens sportifs a abandonné sa circulaire traditionnelle en papier au profit d'une circulaire numérique.

M. Wetmore a en outre souligné l'ironie d'avoir été celui qui a «annulé» la stratégie de commerce électronique de Canadian Tire en 2009, parce qu'il estimait que l'entreprise n'était pas assez bien préparée. Mais cette fois, assure-t-il, est différente.

«Je suis certain que nous sommes sur la bonne voie maintenant et que nous progressons au bon rythme pour que l'entreprise connaisse du succès à moyen et à long terme», a-t-il affirmé.

M. Wetmore, qui est aussi président de Canadian Tire (TSX:CTC.A), a remplacé l'ancien chef de la direction Michael Medline lors d'un remaniement surprise, il y a trois semaines. M. Medline n'avait obtenu ce poste qu'en 2014, après que M. Wetmore eut démissionné pour se joindre au conseil d'administration du détaillant.

Canadian Tire a affiché jeudi un bénéfice net de 199 millions $, soit 2,46 $ par action, comparativement à celui de 186,2 millions $, ou 2,15 $ par action, du deuxième trimestre de 2015.

Les revenus d'ensemble ont avancé à 3,98 milliards $, par rapport à 3,86 milliards $ un an plus tôt.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont augmenté pour toutes les enseignes de l'entreprise au cours du trimestre clos le 2 juillet. Elles ont gagné 2,9% chez Canadian Tire, 7,2% chez Sport Chek et 4,6% chez Mark's (L'Équipeur au Québec).

La société, fondée en 1922, détient aussi diverses autres bannières, dont Sports Experts et Hockey Experts, en plus d'exploiter une division de services financiers, une branche immobilière et près de 1700 stations-service.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer