Raymond Parent, négociateur des «gars de Lapalme», est décédé

Raymond Parent... (PHOTO FOURNIE PAR LA CSN)

Agrandir

Raymond Parent

PHOTO FOURNIE PAR LA CSN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le syndicaliste Raymond Parent, qui avait mené la bataille des «gars de Lapalme» contre le gouvernement de Trudeau père au début des années 1970, est décédé le 14 juillet dernier, a indiqué mardi la Confédération des syndicats nationaux (CSN). Il avait 87 ans.

Entré en 1952 à la CSN, devenu secrétaire général de la centrale de 1967 à 1972, M. Parent avait été négociateur syndical pour les chauffeurs de l'entreprise Lapalme, qui assurait le transport du courrier à Montréal pour le ministère fédéral des Postes.

À l'hiver 1970, lors de la réorganisation du service postal, Ottawa décide de retirer le contrat de sous-traitance à Lapalme parce que ses 450 employés, syndiqués à la CSN, refusaient de s'affilier avec un grand syndicat canadien de la fonction publique. Cette nouvelle affiliation aurait notamment fait perdre leur ancienneté aux «gars de Lapalme». Le conflit de travail, parfois violent, a duré près de deux ans, traversant la période trouble de la Crise d'octobre au Québec.

«Jamais plié l'échine»

Le président actuel de la CSN, Jacques Létourneau, rappelait mardi que Raymond Parent «n'a jamais plié l'échine pour défendre les travailleuses et les travailleurs de Lapalme», et qu'il aura été «un modèle de détermination et une inspiration pour les travailleurs qui se battaient pour conserver leur affiliation et faire respecter leurs droits».

Un peu plus tard, en 1972, c'est aussi M. Parent qui a dirigé la CSN alors que son président, Marcel Pépin, avait été emprisonné pour outrage au tribunal. Les chefs des trois grandes centrales du «front commun intersyndical» avaient recommandé à leurs membres de défier les injonctions du tribunal obtenues par le gouvernement libéral de Robert Bourassa pour mettre un terme aux grèves dans le secteur public.

M. Parent avait aussi été, au milieu des années 1960, un artisan de la syndicalisation des fonctionnaires provinciaux du Québec.

Après son départ de la CSN, M. Parent a occupé divers postes dans la haute fonction publique; il a notamment présidé le Conseil consultatif du travail et de la main-d'oeuvre du Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer