Avant de partir en vacances, prudence sur les réseaux sociaux

Les égoportraits de votre voyage de noces en... (123RF/maridav)

Agrandir

Les égoportraits de votre voyage de noces en Espagne peuvent plaire à vos proches, mais ils peuvent aussi être une invitation pour les voleurs ou les personnes mal intentionnées à visiter votre domicile pendant votre absence.

123RF/maridav

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Enfin les vacances. C'est le bon moment pour prendre du temps en famille et se reposer. Attention! Annoncer à tout le monde dans les réseaux sociaux que les vacances se passeront à l'étranger, c'est ouvrir une porte aux problèmes.

Un égoportrait devant le Colisée de Rome ou la tour Eiffel, les images de la famille à la plage dans les mers du Sud ou aux Îles-de-la-Madeleine confirmeront aux amis, à leurs amis et aux amis des amis que vous n'êtes pas à la maison. Et lorsqu'on ne sait pas qui forme la troisième ou la quatrième zone des relations, on prend le risque que ces informations tombent entre de mauvaises mains.

«Le pire, c'est le fameux décompte sur la page Facebook, dans le genre "trois dodos avant le départ"», affirme Fanciso Randez, qui est animateur de radio à Montréal et de séries sur les voyages en plus d'être spécialiste des réseaux sociaux. «C'est crier tout fort qu'on ne sera pas à la maison.»

«En 2016, il faut être tout aussi prudent sur les réseaux sociaux, comme l'on prend des précautions avec la maison pour qu'elle ait l'air habitée pendant notre absence.»

C'est une très mauvaise idée de tout dire sur les réseaux sociaux, affirment les compagnies d'assurances, dont Allstate qui publie un sondage exposant plusieurs mauvaises habitudes.

Quelque «23 % des Québécois interrogés ont publié dans leurs comptes de médias sociaux qu'ils n'étaient pas à leur domicile. De plus, 52 % des répondants âgés de 18 à 24 ans ont indiqué dans les médias sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram qu'ils étaient en voyage. Dans le groupe des 25 à 34 ans, 43 % ont fait de même», indique le sondage.

Faire tondre le gazon... et désactiver la géolocalisation

Si la plupart des Québécois savent comment protéger leur domicile pendant les vacances, ils oublient d'être aussi prudent dans leur vie sur le Web que dans la vie réelle. Faire cesser la livraison du courrier et des journaux ou demander à une personne de confiance de tout ramasser, tondre la pelouse et s'occuper des plates-bandes pendant les vacances, c'est faire preuve de prudence élémentaire.

«C'est certain que l'on a hâte de partager le plus rapidement possible nos souvenirs avec nos amis», continue M. Randez. «L'idéal, c'est de le faire au retour. Il faut aussi désactiver la géolocalisation sur le téléphone ou l'appareil photo qui se branche au réseau Wi-Fi : ces indications qui contiennent le lieu, la date et l'heure et confirment que vous n'êtes vraiment pas à la maison. C'est prendre le risque que la maison ou le condo soit visité par les voleurs.»

Il est préférable d'aviser ses voisins des moments d'absence pendant les vacances. Et, comme la plupart des gens ne partent pas pour deux semaines sans verrouiller la porte de la maison ou de l'appartement, ce ne serait pas bête d'éviter les passages dans les réseaux sociaux pour se reposer vraiment. Deux semaines de vacances, c'est court. Régler les désagréments d'un vol par effraction et racheter tout ce qui a été dérobé, ça gâche le plaisir de revenir de voyage.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer