Davie veut reconduire le contrat de travail de ses syndiqués

Le chantier Davie à Lévis... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le chantier Davie à Lévis

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Syndicat des travailleurs du chantier naval de Lauzon (CSN) a convoqué ses membres à une assemblée spéciale, dimanche, pour voter une proposition soumise par Chantier Davie Canada afin de reconduire pour une durée de 18 mois la convention collective actuelle dont l'échéance a pris fin le 30 juin dernier.

La proposition de l'employeur suggère également des majorations salariales de 1 % au 1er juillet 2016 et au 1er janvier 2017 ainsi qu'une prime de signature de 5 %.

Dans le bulletin syndical consulté par Le Soleil, les représentants des travailleurs signalent que cette proposition se situe «très loin» du mandat que l'équipe de négociation avait reçu de ses membres.

L'exécutif syndical dit comprendre la «frustration» manifestée par les travailleurs qui ont pris connaissance de la proposition de l'employeur et demande à ses membres de se présenter en grand nombre à l'assemblée spéciale. «Nous devons avoir une directive claire pour la poursuite des négociations.»

Si le chantier maritime de Lévis réclame la reconduction du contrat de travail pour une durée de 18 mois, c'est parce qu'il veut consacrer toutes ses énergies, selon le bulletin syndical, à la préparation de soumissions pour l'obtention de contrats du gouvernement fédéral. Davie veut notamment décrocher le contrat pour la réalisation de travaux sur le NGCC Pierre Radisson, un brise-glace de la Garde côtière.

Selon le bulletin syndical, l'employeur veut avoir un contrat de travail «valide» pour lui permettre de soumissionner sur ces contrats, notamment sur celui du NGCC Pierre Radisson pour lequel la date butoir pour présenter une proposition a été fixée au 11 juillet.

Les parties ont négocié les 27, 28 et 29 juin ainsi que le 4 juillet pour tenter de trouver un terrain d'entente sur la durée de la prolongation de la convention collective, sur l'augmentation salariale, sur la rétroactivité et sur l'établissement d'un calendrier de négociation.

«Malheureusement, nous devons constater que, malgré l'ouverture démontrée par la partie syndicale, aucune entente n'a été conclue sur ces points. La compagnie est demeurée sur ses positions initiales et nous demande de les présenter pour approbation en assemblée», explique le syndicat.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer