Un dollar investi par la Ville en génère trois

Dans le cadre du programme de soutien pour... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Dans le cadre du programme de soutien pour le développement d'entreprises technologiques du quartier Saint-Roch, mis sur pied par l'administration Labeaume, Ubisoft a reçu 500 000 $.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Par le biais de sa Stratégie de développement économique, la Ville de Québec a injecté 23,5 millions $ au cours des cinq dernières années pour soutenir 121 projets qui ont généré des investissements totaux de 97,9 millions $, dont 66 millions $ provenant du secteur privé.

Et les projets financés par la Ville de Québec permettront de créer 458 nouveaux emplois.

«Les sommes affectées à la stratégie permettent à la Ville d'agir comme levier pour l'essor de la région», note l'administration municipale qui a récemment publié le bilan de ses interventions économiques entre 2012 et 2016.

«À ce jour, l'effet de levier total de la Ville se situe à 3,17 $. Donc, pour chaque dollar investi, les projets ont généré en moyenne plus que 3 $.»

À titre comparatif, toujours selon l'administration locale, chaque dollar investi par Développement Économique Canada engendre des investissements de 2,34 $.

«On peut affirmer qu'avec un effet de levier de 3,17 $, les interventions de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec ont généré un impact économique remarquable sur le territoire, voire supérieur à celui de programmes publics comparables», rapporte-t-on.

Trois axes d'intervention

Depuis 2012, la Ville de Québec reçoit 5 millions $ par année du gouvernement du Québec pour la mise en oeuvre de sa Stratégie de développement économique. Une entente de cinq ans qui s'éteindra en 2017.

L'administration Labeaume a choisi trois axes d'intervention : l'innovation et la créativité, l'émergence de la relève entrepreneuriale et l'attraction d'investissements et de travailleurs étrangers.

Des 23,5 millions $ injectés par la Ville de Québec, près de 20 millions $ sont allés du côté de l'innovation et de la créativité, notamment dans des projets de vitrines technologiques. À ce jour, Québec a mis 3,5 millions $ sur la table pour soutenir 21 projets permettant d'expérimenter dans la capitale des technologies développées dans la région et éventuellement exportables.

La Ville a aussi apporté sa contribution (2,1 millions $ sur cinq ans) à l'entrée en scène de l'incubateur/accélérateur d'entreprises Le Camp.

Elle a aussi débloqué 2 millions $ sur cinq ans pour le programme Entrepreneurs en résidence en partenariat avec l'Institut national d'optique; 1,6 million $ pour quatre ans pour soutenir les Sociétés de développement commercial (SDC); 500 000 $ sur cinq ans pour la mise en place d'une unité mixte de recherche en sciences urbaines et 240 000 $ pour donner un coup de pouce à la naissance de la plateforme de financement participatif La Ruche.

L'administration Labeaume a aussi créé un programme de soutien pour le développement d'entreprises technologiques du quartier Saint-Roch. Ubisoft (500 000 $), OVH (117 300 $), Squeeze (292 000 $) et Nyx Hemera Technologies (155 400 $) en ont bénéficié.

Investissements de 725 M$

Pour les deux autres axes d'intervention, la Ville de Québec a notamment engagé 3 millions $ dans 35 initiatives d'une valeur de 13,1 millions $ pour encourager la culture entrepreneuriale, dont 250 000 $ pour la création d'un programme de bourses pour la formation de nouveaux entrepreneurs à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

Au chapitre des activités d'attraction et de promotion, l'administration Labeaume a signé une entente de 2,5 millions $ pour la période 2012 à 2016 avec Québec International qui a notamment planché, durant cette période, sur 39 projets d'investissements directs étrangers qui ont généré des investissements approximatifs de 725 millions $ avec plus de 1500 emplois créés ou maintenus.

«Pour la même période, 19 missions de recrutement ont amené plus de 2300 nouveaux arrivants dans la région, dont près de 942 travailleurs», indique le bilan 2012-2016 de la Stratégie de développement économique de la Ville de Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer