Monique Leroux impressionne avec son discours à l'ONU

À quelques heures de la Journée internationale des... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

À quelques heures de la Journée internationale des coopératives décrétée par l'ONU, le 2 juillet, la nouvelle présidente de l'Alliance coopérative internationale, Monique F. Leroux, a annoncé la création d'une plateforme qui sera mise en ondes dans les réseaux sociaux en fin de semaine.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La nouvelle présidente de l'Alliance coopérative internationale (ACI), Monique F. Leroux, a frappé dans le mille mercredi midi devant de nombreux ambassadeurs et des représentants de divers pays à l'Organisation des Nations Unies (ONU) à New York. Elle a affirmé que les coopératives étaient en mesure de concrétiser les préoccupations de l'organisation en faveur du développement durable.

À quelques heures de la Journée internationale des coopératives décrétée par l'ONU, le 2 juillet, elle a annoncé la création d'une plateforme qui sera mise en ondes dans les réseaux sociaux en fin de semaine. La plateforme 2030 mettra en évidence la contribution des coopératives aux objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030 de l'ONU.

«Les représentants des pays, les ambassadeurs invités et les gens de la FAO [Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture] ont apprécié énormément les engagements de l'ACI à mobiliser ses troupes autour du développement durable. Nous sommes la première organisation internationale à prendre cet engagement clair», exprimait Mme Leroux en entrevue téléphonique en fin de journée.

Elle a ciblé les actions à prendre du côté de la sécurité alimentaire, de la création d'emploi durable, de l'accessibilité aux soins de santé et aux services aux personnes, de l'allègement de la pauvreté par l'accès aux services financiers. Sans oublier de montrer la participation aux efforts pour contrer les changements climatiques par l'utilisation des énergies renouvelables.

Capacité d'agir

Son discours, en présence de Jan Eliasson, vice-secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, et de Marc-André Blanchard, nouvel ambassadeur du Canada à l'ONU, a ainsi mis en évidence la capacité d'agir des coopératives. Mme Leroux reprenait ainsi le thème du Sommet international des coops qui se tiendra à Québec en octobre. 

Elle a reçu l'assurance qu'elle pourrait présenter les résolutions finales du troisième sommet des coopératives à l'ONU plus tard à l'automne. «Nous pourrons rendre formels les engagements pris par les 3000 participants», précise-t-elle.

Les commentaires reçus à la suite de ses rencontres montrent que la position de l'ACI a eu une influence importante. «Nous avions une convergence des Québécois et des Canadiens sur place pour parler des coopératives. L'ambassadeur de l'Allemagne voulait même en savoir plus en nous invitant à revenir parler de l'histoire du mouvement coopératif au Canada», souligne Mme Leroux, qui a pris le temps de raconter à l'ambassadeur l'histoire d'Alphonse Desjardins.

Dans la journée, Mme Leroux a aussi enregistré le message de lancement de la Journée internationale des coopératives qui sera diffusé dans une centaine de pays où elle reprendra les objectifs de l'ACI concernant le développement durable.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer