Une caisse qui se déplace

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Mouvement Desjardins se dote d'une caisse mobile, un autobus transformé en centre de service financier qui voyagera à travers le Québec au cours des prochains mois. Le projet-pilote a pour objectif d'aller rejoindre directement les membres, notamment à leur domicile ou à leur travail.

«On veut offrir une alternative dans notre coffre à outils à nos membres. On veut aller à leur rencontre», indique au Soleil Martin Brunelle, chef de la stratégie d'innovation. «Au cours des six prochains mois, on va tester une panoplie de situations. Par exemple, on pourrait visiter une résidence pour personnes âgées. On pense aussi aux institutions scolaires. On pourrait aller à proximité d'un cégep ou d'une université. Il y a aussi les milieux de travail», poursuit celui qui est en poste depuis un peu moins d'une semaine.

En plus de comporter un guichet automatique, le micro-centre financier, qui comptera trois employés, possédera un espace-conseil. Les clients pourront notamment y renouveler leur hypothèque, ouvrir un compte bancaire ou même faire une demande de prêt personnel. Ils auront accès, ou presque, à toute la gamme de produits et services Desjardins.

Combler les fermetures?

Et est-ce que cette nouvelle façon de faire pourrait venir combler la fermeture des guichets en région? Trop tôt pour le dire, mais Desjardins n'écarte pas la possibilité que des véhicules Novabus puissent un jour voyager où l'offre de la coopérative a diminué au cours des dernières années.

«Durant la période pilote, on ne pourra pas se permettre ça, mais c'est certain qu'on a regardé pour 2017. Y a-t-il des situations où on doit fermer des centres de service parce que l'achalandage n'est pas assez grand? Cela pourrait être une solution pour continuer d'offrir un service minimum de proximité à intervalle régulier», note M. Brunelle, qui n'a pas voulu divulguer le montant investi par Desjardins dans le projet. «Nous sommes locataires du véhicule», précise-t-il.

Au cours des six prochains mois, l'unité mobile sera testée afin notamment d'en évaluer les coûts par rapport à la rentabilité. Si la formule s'avère concluante, entre 5 et 10 autres caisses mobiles pourraient prendre la route. On pourrait même en voir un jour dans certains festivals ou événements d'envergure.

Pour l'heure, le port d'attache de la caisse mobile sera situé dans la région des Basses-Laurentides. Le rayon d'action du véhicule est de trois heures. «Chaque soir, il doit retourner au port d'attache. Il faut faire le ravitaillement, le nettoyage de la salle de bain et recharger les batteries de l'équipement», affirme M. Brunelle. 

Afin de prévenir les vols, l'unité mobile est également munie de systèmes de sécurité, notamment des caméras.

Un espace 360d à l'Université?

Au mois de mars, Le Soleil révélait que le Mouvement Desjardins avait dans ses cartons plusieurs projets techno pour la capitale, notamment un Desjardins Lab, un espace suprarégional, un centre de services de type studio et un espace 360d.

Le chef de la stratégie d'innovation, Martin Brunelle, a confirmé lundi que le plus grand groupe financier coopératif au Canada était présentement en négociations avec l'Université Laval pour ouvrir un espace 360d sur le campus. Il s'agit d'un centre de service destiné aux étudiants de 18 à 30 ans, qui pourront notamment l'utiliser pour étudier. En même temps, des conseillers financiers cohabitent avec eux. L'endroit peut accueillir de nombreuses activités telles que conférences, ateliers de coaching et de mentorat.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer