Soutenue par 25 entrepreneurs, La Ruche essaimera partout

L'initiative des 25 chefs d'entreprise et de l'École... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'initiative des 25 chefs d'entreprise et de l'École d'entrepreneurship de Beauce réjouit le cofondateur et responsable de La Ruche, Jean-Sébastien Noël.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La plateforme de sociofinancement participatif de proximité La Ruche a de grandes ambitions. Essaimer un peu partout à travers la Belle Province.

Pour réaliser cette expansion, La Ruche bénéficiera d'un coup de pouce de 25 entrepreneurs chevronnés fraîchement «diplômés» de l'École d'entrepreneurship de Beauce (EEB).

Ces 25 chefs d'entreprise font partie de la dernière cohorte du Programme Élite de l'EEB. Un programme qui s'adresse à des entrepreneurs accumulant plus de 10 années d'expérience en affaires et qui veulent devenir de meilleurs entrepreneurs, ainsi que de meilleures personnes auprès de leur famille et de leur communauté.

Chacune des cohortes d'entrepreneurs inscrits au Programme Élite doit relever un défi communautaire. Dans le passé, des cohortes ont pris l'initiative de retaper une cour d'école, de créer une plateforme en ligne permettant le traitement plus rapide des dons en denrées périssables ou de construire un immeuble de 12 logements pour les sinistrés de Lac-Mégantic.

Les membres de la dernière cohorte du Programme Élite ont décidé, eux, de se faire les promoteurs de La Ruche à travers le Québec, notamment en favorisant son implantation dans les principales villes du Québec.

«Nous provenons des quatre coins de la province», raconte le porte-parole de la cohorte, Jean-François Dufour. «Nous nous sommes rapidement mis d'accord pour appuyer une cause qui pouvait avoir un impact sur le développement économique de toutes les régions de la province, notamment pour encourager l'entrepreneuriat auprès des jeunes.»

Cofondateur réjoui

L'initiative des 25 chefs d'entreprise et de l'EEB réjouit évidemment le cofondateur et responsable de la plateforme de sociofinancement participatif de Québec, Jean-Sébastien Noël. Depuis son lancement en 2013, La Ruche se fait tirer la manche afin d'exporter son modèle à travers le Québec. D'ailleurs, La Ruche devrait bientôt voler de ses propres ailes à Montréal.

«Au-delà du soutien humain, l'implication des entrepreneurs est un gage de crédibilité envers notre projet et ses valeurs», fait valoir M. Noël. «C'est plus qu'un partenariat que nous annonçons, nous célébrons des gens qui veulent s'impliquer dans leur milieu et prendre en main le développement économique de leur région.»

Jean-Sébastien Noël a tenu à préciser qu'il ne s'agissait pas d'exporter bêtement le modèle développé dans la capitale, mais plutôt de donner une couleur locale à chaque plateforme de sociofinancement.

Rappelons que, depuis 2013, près de 800 000 $ ont été amassés par l'entremise de La Ruche auprès de 7100 contributeurs-citoyens, ce qui a permis la réalisation de 92 nouveaux projets dans la grande région de Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer