Leroux nommée à la présidence du C. A. d'Investissement Québec

Monique Leroux avait quitté ses fonctions à la... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Monique Leroux avait quitté ses fonctions à la tête du Mouvement Desjardins en mars dernier. Elle remplacera Louis Roquet, qui souhaite relever d'autres défis après deux ans de mandat.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Québec

L'ancienne présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, présidera le conseil d'administration d'Investissement Québec, le bras financier du gouvernement, qui dit vouloir ainsi une organisation «plus agressive» sur le terrain.

L'annonce de sa nomination a été faite mercredi par la ministre de l'Économie, Dominique Anglade, au terme de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Mme Leroux avait quitté ses fonctions à la tête du Mouvement Desjardins en mars dernier. Elle remplacera Louis Roquet, qui souhaitait démissionner pour relever d'autres défis après deux ans de mandat, a précisé la ministre au cours d'une conférence de presse au parlement.

D'autres candidatures ont été considérées mais le premier choix du gouvernement est demeuré Mme Leroux, a dit Mme Anglade.

Des mesures particulières ont dû être prises par le Secrétariat aux emplois supérieurs pour éviter tout risque de conflit d'intérêts, car Mme Leroux siège déjà à plusieurs conseils d'administration. Elle a d'ailleurs dû renoncer à certaines fonctions, a indiqué Mme Anglade.

«Elle va se retirer d'un certain nombre de conseils d'administration, [...] elle va en garder un certain nombre. Ceux qu'elle a décidé de conserver ont été validés par le Secrétariat aux emplois supérieurs», a-t-elle précisé.

La ministre a obtenu l'assurance qu'Investissement Québec allait être une priorité pour l'ancienne patronne de Desjardins et qu'elle y passera «passablement de temps».

Elle ne s'inquiète pas non plus des questions que peuvent soulever les antécédents de Mme Leroux chez Desjardins ou d'un risque de biais chez Investissement Québec, qui travaille avec des institutions bancaires.

«C'est d'abord et avant tout une grande leader d'un point de vue économique et je pense que tous les dirigeants de banque que je connais vont reconnaître la qualité intrinsèque de la leader que nous avons devant nous», a argué Mme Anglade.

Institution plus proactive et plus «agressive»

La ministre a précisé que ce changement de garde s'inscrit dans la volonté du gouvernement de faire d'Investissement Québec une institution plus proactive et plus «agressive» sur le terrain. Elle avait pris des engagements en ce sens envers le président de l'organisation, Pierre Gabriel Côté.

«J'avais dit que j'allais faire tout ce qui est mon possible pour nous assurer de bien accompagner M. Côté dans cette transition. C'est pour cela que je suis très heureuse aujourd'hui d'annoncer l'arrivée de Monique Leroux», a dit Mme Anglade.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer