DiagnoCure ferme les livres

DiagnoCure est spécialisée dans le développement et la... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

DiagnoCure est spécialisée dans le développement et la mise en marché de tests diagnostiques pour le cancer.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La société de Québec spécialisée dans la conception de tests pour diagnostiquer le cancer, DiagnoCure (TSX : CUR) ferme les livres. L'entreprise, fondée en 1994, a annoncé vendredi qu'elle procéderait à la liquidation de ses actifs et à la dissolution de sa société.

Selon le communiqué émis par la firme de technologie médicale vendredi après-midi, l'entreprise n'aurait pas réussi à vendre son test multimarqueurs pour le cancer de la prostate ainsi que son test Previstag GCC pour le cancer colorectal, des discussions sérieuses avec d'autres grandes sociétés n'ayant pas abouti. «Des discussions que la société a entreprises [...] relativement à la vente de son test multimarqueurs pour le cancer de la prostate ou de son Previstag GCC pour la stadification du cancer colorectal sont allées suffisamment loin pour croire à un sérieux intérêt de grandes sociétés, ayant même entamé un certain contrôle préalable des données [...]. Malheureusement, comme aucune n'a abouti à des offres plus officielles, la société a décidé d'entreprendre un processus de liquidation et de dissolution», a indiqué dans un communiqué le Dr Jacques Simoneau, président du conseil d'administration. 

DiagnoCure semblait vivre un certain nombre de problèmes financiers. Selon son rapport annuel de 2015, les revenus de l'entreprise étaient de 515 372 $, en baisse de 7 % par rapport à 2014. Selon le rapport, cette diminution des revenus s'explique par une baisse des redevances de son marqueur PCA3 servant à détecter le cancer de la prostate. DiagnoCure logeait beaucoup d'espoir dans la mise en marché de son marqueur PCA3 sur le marché américain afin de redresser ses finances. 

À la fin d'octobre 2014, la direction de DiagnoCure avait procédé à une cure minceur en mettant à pied une grande part de sa dizaine d'employés. Quatre personnes étaient toujours à l'embauche du laboratoire spécialisé dans les tests moléculaires et génomiques.

Toujours selon le communiqué, le Dr Simoneau estime que «compte tenu des ressources financières limitées suivant la distribution aux actionnaires de la quasi-totalité du produit de l'opération de vente des actifs liés au biomarqueur PCA3, la société a décidé d'entreprendre un processus de liquidation et de dissolution». En décembre dernier, la société de biotechnologie de Québec avait vendu à son partenaire américain Hologic la totalité de ses actifs liés à son marqueur PCA3.

Cotée en bourse à Toronto, DiagnoCure a logé une demande de radiation de son titre. C'est le Dr Yves Fradet, président et chef des affaires médicales, qui agira en tant que chef de la direction financière jusqu'à ce que la radiation soit effective de la TSX.

Une résolution spéciale de liquidation et de dissolution sera soumise à l'approbation des actionnaires lors de l'assemblée générale annuelle extraordinaire qui aura lieu le 19 mai prochain à 10h. Le plan de liquidation sera rendu public dans la semaine du 18 avril. Si les actionnaires approuvent la résolution, la firme PriceWaterhouseCoopers sera nommée comme liquidateur. 

Les appels logés vendredi par Le Soleil chez DiagnoCure sont restés sans réponse.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer