Faire de la place au citadin dans Lebourgneuf

Le nombre d'établissements d'affaires dans Lebourgneuf a augmenté... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le nombre d'établissements d'affaires dans Lebourgneuf a augmenté de 12 % entre 2010 et 2013, soit 140 établissements de plus en trois ans.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Maintenant que Lebourgneuf regorge de commerces et d'espaces de bureaux et que 30 000 personnes y résident, le moment est venu de penser à ces derniers et d'intégrer les services à la population.

«Si nous voulons conserver les habitants du quartier - et en attirer d'autres -, Lebourgneuf ne peut simplement être un pôle d'affaires ou un passage commercial», affirme Daniel Giguère, vice-président et membre fondateur d'Axe Lebourgneuf, un regroupement de gens d'affaires du quartier du même nom.

À l'instar de ce qui se passe dans le grouillant secteur délimité par le boulevard Pierre-Bertrand à l'est, le boulevard de la Morille au nord, l'autoroute Robert-Bourassa à l'ouest et la rue Bouvier au sud, Axe Lebourgneuf a connu une explosion de son membership. D'une quarantaine de membres à sa fondation, il y a cinq ans, le regroupement compte aujourd'hui 300 délégués représentant une centaine d'entreprises.

«Nous voulions nous donner une force de représentation lorsque nous discutons de différents dossiers avec la Ville de Québec, par exemple», signale M. Giguère en précisant qu'Axe Lebourgneuf reçoit une «bonne écoute» de la part du conseiller du district électoral de Neufchâtel-Lebourgneuf, Jonatan Julien, et de la conseillère Chantal Gilbert qui assume la responsabilité des sociétés de développement commercial (SDC) au sein du conseil exécutif de la Ville de Québec.

«Nous en sommes à nos premiers échanges avec l'administration municipale», précise Daniel Giguère en faisant remarquer que le regroupement ne sentait pas le besoin de s'inscrire dans la démarche de remue-méninges que va entreprendre la Ville de Québec avec les SDC du centre-ville dans l'espoir d'insuffler un brin de vitalité économique dans les quartiers centraux de la capitale. «Notre réalité est bien différente de celle de Saint-Roch ou de Saint-Sauveur.»

Traverses piétonnières et parcs

Le cheval de bataille d'Axe Lebourgneuf, c'est le maintien de la cohérence dans le développement de Lebourgneuf.

«En plus de la présence de nombreux commerces et de restaurants, le quartier est bien desservi, évidemment, par le réseau routier et par le service de transport urbain qui a su s'adapter aux besoins des travailleurs et des jeunes familles qui sont venues s'installer ces dernières années», signale Daniel Giguère.

Il reste maintenant à faciliter l'harmonisation des vocations économique et commerciale de Lebourgneuf à celle d'un quartier offrant une belle qualité de vie à ses habitants.

«Il faut s'assurer qu'il y ait une connexion entre les différences places d'affaires le long du boulevard Lebourgneuf, par exemple, et la population qui vit à proximité», mentionne le vice-président d'Axe Lebourgneuf en signalant que l'absence de tels liens fait en sorte que les résidents du quartier doivent constamment utiliser leur véhicule pour fréquenter les commerces de leur quartier.

Il suggère, par exemple, l'aménagement de traverses piétonnières permettant de passer d'un côté à l'autre du boulevard Lebourgneuf sans mettre sa vie en jeu.

«Le quartier ne compte pas suffisamment de lieux de rassemblement, de parcs. Il y a, bien sûr, le parc de l'Escarpement, mais c'est trop peu», fait valoir Daniel Giguère en ajoutant que la présence de petits commerces de proximité, notamment des dépanneurs, ferait le bonheur des habitants du quartier.

Ça continue

Avec le projet d'expansion des Galeries de la Capitale, la venue prochaine de Mountain Equipment Co-op qui quitte le centre-ville, la construction d'un nouvel hôtel Marriott Courtyard de 10 étages et l'érection d'un immeuble de bureaux de six étages par Cominar, le quartier Lebourgneuf continue de ressembler à un chantier.

«Et c'est loin d'être fini», avance le vice-président d'Axe Lebourgneuf.

Entre autres, la phase deux de place de l'Escarpement est attendue. Il y a aussi les terrains du ministère des Transports, localisés à l'intersection du boulevard Pierre-Bertrand et de la rue Bouvier, qui reste à développer.

«Si nous voulons conserver les habitants du quartier... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

«Si nous voulons conserver les habitants du quartier - et en attirer d'autres -, Lebourgneuf ne peut simplement être un pôle d'affaires ou un passage commercial», estime Daniel Giguère, vice-président et membre fondateur d'Axe Lebourgneuf, un regroupement de gens d'affaires du quartier du même nom.

Le Soleil, Patrice Laroche

Lebourgneuf en chiffres

En septembre 2014, le service du développement économique de la Ville de Québec publiait un profil socio-économique du secteur Lebourgneuf. Le titre du document disait tout : Lebourgneuf : un secteur en pleine croissance.

«Le portrait est toujours bon», assure David O'Brien, conseiller en communications à la Ville de Québec.

«Nous avons une mise à jour à l'administration municipale», indique pour sa part Daniel Giguère, vice-président d'Axe Lebourgneuf. 

Il est convaincu que l'élan s'est poursuivi. Il pourrait même s'être accéléré depuis 18 mois.

Voici donc quelques constats faits par la Ville de Québec en septembre 2014 :

  • Le nombre de résidents a augmenté de plus de 3 % par année dans Lebourgneuf depuis 2001 alors qu'il a crû de moins de 1 % ailleurs à Québec.
  • Les revenus des résidents du secteur sont 15 % plus élevés que la moyenne de la ville.
  • Entre 2007 et septembre 2014, il s'est réalisé 13 projets d'ouverture de rues représentant près de 5000 nouvelles unités d'habitation et des investissements totaux de plus de 800 millions $.
  • Le nombre de travailleurs augmente de près de 5 % par année dans Lebourgneuf depuis 2001 alors qu'il croît de moins de 2 % ailleurs dans la ville.
  • La moitié des nouveaux espaces de bureaux qui se sont ajoutés à Québec depuis 2006 ont été construits dans Lebourgneuf.
  • Le nombre d'établissements d'affaires dans Lebourgneuf a augmenté de 12 % entre 2010 et 2013, soit 140 établissements de plus en trois ans.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer