Groupe Océan poursuit sa conquête dans les Caraïbes

La drague Océan Traverse Nord à élinde traînante... (Fournie par Groupe Océan)

Agrandir

La drague Océan Traverse Nord à élinde traînante construite au chantier naval Industries Océan, à L'Isle-aux-Coudres, au coût de 25 millions $ devrait être de retour au Québec à la fin d'avril.

Fournie par Groupe Océan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'Océan Traverse Nord, la drague mastodonte de Groupe Océan, poursuit son petit bonhomme de chemin dans les Caraïbes. Après un séjour à Punta Catalina, en République dominicaine, elle gratte maintenant le fond d'un chenail à Cuba pour une société minière.

La compagnie maritime de Québec est en train de remporter son pari. Occuper l'Océan Traverse Nord 12 mois par année. 

Pas seulement entre Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans et L'Isle-aux-Grues durant la saison estivale, mais aussi, l'hiver, dans les pays chauds.

Tout a commencé par un premier contrat de dragage portuaire au Mexique en 2013. Depuis ce temps, la réputation du Groupe Océan dans les Caraïbes grandit. «Ce premier contrat n'a cessé de faire des petits», signale au Soleil le directeur des Affaires publiques et corporatives de l'entreprise qui fait travailler 800 personnes, Philippe Filion.

Ce dernier indique que la compagnie québécoise tente de faire sa place dans un marché dominé par des compagnies européennes.

Actuellement, le navire de 64 mètres de long qui peut draguer jusqu'à une profondeur de 30 mètres avec une capacité de pompage de 5500 mètres cubes l'heure fait son travail à Puerto Santa Lucia, dans la province de Pinar Del Rio, à environ 100 milles nautiques de La Havane.

Une compagnie minière, Empresa Minnera Del Caribe, a lancé un appel au Groupe Océan, en mars dernier, pour nettoyer le chenal d'accès au port de Santa Lucia afin de permettre le va-et-vient des bateaux qui vont charger le concentré de minerais de plomb et de zinc provenant d'une exploitation minière. L'Océan Traverse Nord draguera environ 60 000 mètres cubes de sédiments et de sable. Les particules sont d'abord stockées dans la cale du navire puis projetées par jet à plus d'un kilomètre de distance.

La drague à élinde traînante construite au chantier naval Industries Océan, à L'Isle-aux-Coudres, au coût de 25 millions $, devrait être de retour dans la Belle Province à la fin du mois d'avril.

Au Québec, durant la belle saison, l'Océan Traverse Nord s'active principalement au dragage d'un tronçon de 30 kilomètres du chenal du Saint-Laurent entre Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans et L'Isle-aux-Grues pour permettre aux navires d'atteindre les ports de Québec et de Montréal.

Pour le client du Groupe Océan - le... (Fournie par Groupe Océan) - image 2.0

Agrandir

Pour le client du Groupe Océan - le consortium international Odebrecht Technimont Estrella - l'Océan Traverse Nord a aspiré pas moins 190 000 mètres cubes de sédiments et de sable du fond des eaux.

Fournie par Groupe Océan

Du boulot à l'année

Avant de mettre le cap vers Cuba, la plus imposante drague de l'est du Canada a procédé à des opérations de dragage à Punta Catalina, à l'ouest de la capitale Saint-Domingue, pour l'érection d'une centrale thermoélectrique alimentée au charbon, incluant la construction d'un quai pour l'approvisionnement et la manutention de la matière première.

Pour son client - le consortium international Odebrecht Technimont Estrella -, l'Océan Traverse Nord a aspiré pas moins de 190 000 mètres cubes de sédiments et de sable du fond des eaux.

L'obtention de ces contrats permet évidemment au Groupe Océan de rentabiliser son investissement. De plus, en évitant la mise au rancart de l'Océan Traverse Nord pendant l'hiver, elle permet à ses employés affectés aux opérations de dragage d'avoir du pain sur la planche pratiquement 12 mois par année. En effet, pour les contrats à Cuba et en République dominicaine, un équipage de 25 personnes est requis.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer