Les conservateurs à la défense de l'«économie du partage»

Le député ontarien Alex Nuttall sera le porte-parole... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le député ontarien Alex Nuttall sera le porte-parole conservateur pour défendre l'économie du partage, alors que fait rage le débat sur cette nouvelle économie, avec l'arrivée de services comme Uber et Airbnb.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Au coeur de tout le débat sur l'«économie du partage», l'opposition conservatrice à Ottawa a créé un tout nouveau poste de porte-parole pour défendre sa position: intervenir le moins possible dans les lois du marché.

C'est le député ontarien Alex Nuttall qui a été nommé à ce tout nouveau poste de porte-parole, créé alors que fait rage un peu partout dans le monde un débat sur cette nouvelle économie, avec l'arrivée de services de partage comme Uber dans les transports et Airbnb dans l'hébergement.

L'industrie du taxi dans les grandes villes canadiennes s'oppose ainsi vigoureusement au service Uber, estimant que l'application constitue une concurrence déloyale aux chauffeurs avec permis, parce qu'elle n'est pas assujettie aux mêmes règles.

Libre concurrence

Dans le texte d'un discours qu'il devait prononcer vendredi dans sa circonscription, le député Nuttall rappelle que les conservateurs soutiennent avant tout la libre concurrence, qui favorise les consommateurs en exerçant une pression à la baisse sur les prix et les tarifs.

Le porte-parole conservateur en matière d'économie du partage admet que ce nouveau secteur doit être réglementé, mais soutient que si le gouvernement réglemente trop, il risque de réduire les occasions d'affaires des entreprises et des consommateurs.

Divers ordres de gouvernement un peu partout au pays ont commandé des études pour les aider à trouver des façons d'encadrer ces nouveaux services.

«À titre de législateur, je sais que mon rôle est de soutenir les politiques publiques qui permettront au marché de croître, afin que les entreprises puissent prospérer et innover, estime M. Nuttall. Ce pays peut opter pour des cadres réglementaires et fiscaux qui soutiennent l'innovation, et ce faisant tirer profit de cette nouvelle économie du partage.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer