La Ruche essaime à Montréal

Le cofondateur et responsable de La Ruche Québec,... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le cofondateur et responsable de La Ruche Québec, Jean-Sébastien Noël, indique qu'en plus de La Ruche Montréal, d'autres régions vont s'ajouter dans les prochains mois.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le site de sociofinancement La Ruche aura fait d'une pierre deux coups vendredi en proposant la venue des Expos à Québec pour 2022. Car perçue au départ comme un simple poisson d'avril, la blague se voulait en fait un moyen d'annoncer l'expansion de La Ruche à Montréal.

Le canular sur une éventuelle équipe des Expos à Québec en 2022 a débuté vendredi matin, lorsqu'un faux projet a été mis en ligne sur le site Web de La Ruche.

Vers 15h30, le site a plutôt annoncé la naissance de La Ruche Montréal par voie de communiqué et par une vidéo mettant en scène le maire Régis Labeaume. On peut lire sur la page Web du faux projet : «La Ruche débarque à Montréal... pas les Expos!»

«Et d'autres régions vont s'ajouter dans les prochains mois», annonce déjà Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche Québec.

Il admet au Soleil que le projet d'amener les Expos à Québec est un poisson d'avril, mais ajoute qu'avec La Ruche Montréal, «vous [les Montréalais] pourriez acheter l'équipe vous-mêmes!»

La ville de Québec ne souffrira pas de cette expansion, assure M. Noël, car la succursale de Montréal sera complètement indépendante, et fera appel à 80 ambassadeurs. À titre comparatif, La Ruche Québec en détient 60.

Le cofondateur tient à le préciser : «C'est pas Québec qui s'en va à Montréal. [...] C'est Montréal qui s'approprie» le concept. Et l'exportation de ce concept dans la métropole ne se veut pas une compétition aux plus gros sites du même genre, assure-t-il. «Il y a des projets qui de toute façon étaient perdus sur les grosses plateformes. [...] On compétitionne pas les grosses plateformes comme Kickstarter. On est le perron de l'église.»

Poisson d'avril

Le maire Régis Labeaume, le fondateur de J'ai ma place, Mario Bédard, ainsi que l'ex-joueur professionnel de baseball Marc Griffin se sont prêtés au jeu du poisson d'avril, apparaissant vendredi matin dans une vidéo promotionnelle vantant le projet de construction d'un stade de baseball et de l'avènement des Expos dans la capitale.

«Vous savez, à Québec, quand on veut une équipe de sport professionnel, on bâtit un amphithéâtre. On en parle et boom, l'équipe arrive comme ça! À Montréal, vous en jasez, vous en jasez, ça arrive jamais. [...] Pendant que vous en jasez, nous autres, on va le régler», lançait M. Labeaume dans la vidéo. 

Les contributions possibles s'échelonnaient de 5 $ à 3000 $, pour un objectif total de 1 million $. «Le projet total est d'une valeur de 250 millions $ que nous avons déjà attachés auprès de fonds privés et publics. Nous demandons donc l'implication de la population pour amasser 1 million $ et ainsi démontrer que les citoyens et les partisans des Expos veulent ce projet», pouvait-on lire sur la page La Ruche du faux projet.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer