Cara achète Groupe St-Hubert pour 537 M$

Le Groupe St-Hubert compte plus de 10 000... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Groupe St-Hubert compte plus de 10 000 employés, répartis au sein de deux divisions

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les entreprises Cara (TSX: CAO) a annoncé jeudi l'acquisition de la totalité du Groupe St-Hubert pour une contrepartie de 537 millions $.

Groupe St-Hubert possède la chaîne des Rôtisseries St-Hubert, qui compte 117 restaurants répartis principalement au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, ainsi que St-Hubert Détail, division agroalimentaire qui produit et distribue plusieurs centaines de produits alimentaires au Québec et dans le reste du Canada.

Cara est une entreprise qui gère plusieurs bannières de restauration au Québec et au Canada, dont Chalet Swiss, Milestones et Harvey's.

Les dirigeants actuels de Groupe St-Hubert resteront en poste et le siège social de St-Hubert demeurera au Québec.

Cara acquiert St-Hubert au prix d'achat de 537 millions $, sur une base sans encaisse ni endettement. Le prix d'achat comprend certains soldes de fonds de roulement et est assujetti aux ajustements de fonds de roulement usuels à la clôture.

Cara a expliqué que cette acquisition lui permettra d'accroître la portée de ses activités de détail tant au Québec qu'à l'échelle nationale.

La clôture de l'opération est assujettie à des conditions usuelles, y compris l'obtention de toutes les approbations nécessaires des autorités de réglementation, et devrait avoir lieu à l'été 2016.

Le Groupe St-Hubert compte plus de 10 000 employés, répartis au sein de deux divisions. Au 27 décembre 2015, Cara comptait 1010 restaurants partout au Canada. De ce nombre, 973 sont situés au Canada et 37, à l'étranger.

En dates

Voici quelques dates importantes dans l'histoire de Groupe St-Hubert:

  • 1951: Les fondateurs Hélène et René Léger ouvrent la première rôtisserie sur la rue St-Hubert, à Montréal. L'établissement est le premier à offrir un service gratuit de livraison à domicile.
  • 1965: L'entreprise compte cinq rôtisseries dans la métropole. C'est au cours de cette année que l'entreprise commercialise la populaire sauce St-Hubert, qui fait son arrivée dans les épiceries.
  • 1967: Ouverture de la première succursale de la chaîne dans la région de Québec.
  • 1972: Groupe St-Hubert met sur pied un centre d'appel dans la région de Montréal afin de centraliser les commandes téléphoniques. Une trentaine de personnes y travaillent.
  • 1979: La société fonde un centre de formation. Au terme de la décennie, le nombre de rôtisseries a quadruplé pour atteindre plus de 50.
  • 1991: Le fils des fondateurs du Groupe St-Hubert, Jean-Pierre Léger, accède à la présidence de l'entreprise.
  • 1995: Trois ans après le déploiement du concept resto-bar, le premier St-Hubert Express ouvre ses portes à l'adresse de la première rôtisserie de la bannière.
  • 2005: L'entreprise devient l'une des premières chaînes de restauration à bannir le tabac de ses établissements, environ un an avant l'entrée en vigueur de la loi interdisant de fumer dans les endroits publics.
  • 2008: L'entreprise inaugure sa 100e succursale à Cowansville, en Estrie.
  • 2009: Groupe St-Hubert élimine la mousse de polystyrène de tous ses emballages.
  • 2011: À l'occasion de son 60e anniversaire, la société lance un projet d'expansion, notamment afin de percer au Canada anglais ainsi qu'aux États-Unis. Des ouvertures sont prévues en Ontario et au Nouveau-Brunswick, entre autres.
  • 2012: Évoquant le contexte économique défavorable, le projet d'expansion est mis sur la glace. Au cours de la même année, Groupe St-Hubert rachète le producteur Maître Saladier et l'intègre à sa division du détail. L'entreprise met également sur pied la Fondation St-Hubert, qui vise à contribuer à la santé et au mieux-être des communautés.
  • 2014: L'ex-président et chef de la direction du conglomérat Québecor (TSX:QBR.B), Robert Dépatie, est nommé à la tête du Groupe St-Hubert. Son principal mandat est de repositionner la chaîne de restauration afin de lui donner un nouveau souffle.
  • 2015: M. Dépatie quitte son poste. Groupe St-Hubert confie alors les rênes de l'entreprise à Pierre Rivard, à la tête de la division du détail.
  • 2016: Groupe St-Hubert est vendu aux Entreprises Cara (TSX: CAO), propriétaire des bannières Chalet Swiss et Harvey's, pour 537 millions $.

En chiffres

  • -Chiffres d'affaires annuel consolidé de 620 millions $.
  • Plus de 10 000 employés au sein des divisions de la restauration et de la transformation agroalimentaire.
  • Réseau de 117 restaurants - dont 108 franchisés - répartis principalement au Québec, en Ontario ainsi qu'au Nouveau-Brunswick.
  • Deux usines de transformation alimentaire, deux centres de distribution et 28 propriétés immobilières.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer