1 million $ pour la qualité de vie

Le couple de Lévis Mario Trachy et Carole... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le couple de Lévis Mario Trachy et Carole Leclerc ont été couronnés en direct à Salut Bonjour! Week-end, samedi matin, sur les ondes des TVA.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Mario Trachy et sa conjointe Carole Leclerc sont plus riches d'un million de dollars. Une coquette somme qui permettra au couple de voyager à sa guise, mais aussi d'améliorer la qualité de vie de Mme Leclerc, victime d'un accident de travail en 2006 et contrainte à la retraite depuis.

Les résidents de Lévis ont été couronnés en direct à Salut Bonjour! Week-end, samedi matin, sur les ondes des TVA. Euphoriques, ils peinaient à trouver les mots pour exprimer leur bonheur lorsqu'ils ont été rencontrés par Le Soleil après le tirage de la Vente du million Tanguay.

«C'est un tourbillon dans ma tête et un tourbillon dans mon estomac. On va avoir besoin de décanter un petit peu et ça va se replacer», a déclaré M. Trachy, encore ému d'avoir mis la main sur les liasses de billets verts.

Voyages, rénovations, achat de propriété ou retraite anticipée figurent souvent au palmarès des grands gagnants du concours annuel. Mais pour le couple, les sous sont aussi synonymes de qualité de vie.

«Carole a été victime d'un accident de travail en décembre 2006. Un accident important au coude», a confié Mario Trachy, qui a dû prendre la relève de sa conjointe pour raconter le récit. Cette dernière a bien tenté, mais sa gorge a rapidement été nouée par l'émotion suscitée par sa mésaventure.

OEuvrant comme intervenante auprès de personnes atteintes de déficience intellectuelle, Mme Leclerc a dû mettre un terme à sa carrière à la suite de cette blessure. Elle devra subir une troisième chirurgie prochainement. «Avec l'argent qu'on vient de gagner, on va essayer de se trouver des facilités pour régler des problèmes techniques qu'on rencontre à la maison, aménager notre milieu», a dit M. Trachy, qui est pour sa part vice-président des ressources humaines pour une compagnie de construction de Québec.

Une prémonition

Il y a de ces moments où les astres semblent s'aligner en notre faveur. Pour Carole Leclerc, il était évident qu'elle et son conjoint mettraient la main sur le million.

Pour la petite histoire, les deux prévoyaient s'acheter de nouveaux meubles après des rénovations l'automne dernier. Ils étaient fins prêts à aller magasiner en novembre, mais Mme Leclerc a eu l'intuition qu'il fallait patienter. «Elle m'a dit : "Mario, on va attendre un peu. En janvier, c'est la vente du million chez Tanguay. On est capable d'attendre deux mois et on va gagner le million"», a expliqué M. Trachy. Les meubles de salon ont finalement été achetés au premier mois de 2016. «Le lendemain, on recevait un appel comme quoi on avait gagné [une place de finalistes].»

La prémonition de Mme Leclerc s'est alors clarifiée. «Je voyais les confettis tomber, je voyais l'image claire dans ma tête!» a-t-elle dit. «Je dirais que j'espère que je n'aurai pas d'autres visions parce que... j'ai peur!»

En plus d'investir sur leur propriété, les tourtereaux profiteront de leur magot pour aller en voyage. «Une croisière de rêve» en Asie les titillait depuis un certain temps déjà. La somme gagnée accélère et conforte les plans. «La croisière [envisagée] était moins grosse [que celle rêvée]. Mais là, on ne se gênera pas!» Parents de deux enfants et grands-parents d'un autre, ils utiliseront également leurs sous pour les gâter.

Jacques Tanguay... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Jacques Tanguay

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Jacques Tanguay a subi un malaise cardiaque en septembre

L'homme d'affaires Jacques Tanguay s'est bien remis d'un malaise cardiaque subi au début septembre 2015 alors qu'il s'entraînait dans un gymnase. Discret à ce sujet dans les médias depuis, il s'est confié sur cet épisode lorsque Le Soleil l'a rencontré sur le plateau de Salut Bonjour! Week-end samedi.

Le 4 septembre, M. Tanguay s'entraînait au World Gym de Neufchâtel, près d'un magasin Ameublements Tanguay, lorsqu'il a été victime d'un malaise cardiaque. Heureusement, dit-il, qu'il était dans un endroit surveillé au moment des faits. «J'étais au bon moment, à la bonne place», a-t-il raconté.

Son sauveur se nomme Anthony Fontaine - confirmé auprès de World Gym -, mais n'a malheureusement pu être joint par Le Soleil samedi.

Au dire de M. Tanguay, ce dernier, qui travaille pour le gymnase comme entraîneur personnel, a procédé rapidement à un massage cardiaque. «Il avait suivi ses cours de réanimation. Rapidement, il a procédé à un massage. Ç'a été la première intervention qui m'a maintenu en vie.»

Par la suite, «tout s'est bien déroulé», a poursuivi M. Tanguay. «Comme tous nos citoyens au Québec, j'ai eu la chance d'avoir un encadrement de professionnels extraordinaires.»

Remis sur pied, l'homme d'affaires dit avoir repris ses activités «très rapidement» par la suite. À l'abri des caméras, il était à l'inauguration du Centre Vidéotron, où évoluent les Remparts, dont il est le président, huit jours après son malaise. «Je suis allé! J'étais peut-être un peu plus au ralenti à ce moment-là, mais je n'ai pas manqué ça, je vous le promets!»

S'il était tout sourire samedi, M. Tanguay convient, avec le recul, que sa situation aurait pu être pire. «C'est un accident pour lequel je suis très chanceux de n'avoir aucune conséquence.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer