L'incubateur-accélérateur techno le Camp déménage

Depuis sa création en février 2015, le Camp... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Depuis sa création en février 2015, le Camp logeait temporairement dans un immeuble au coin du boulevard Charest et de la rue du Pont.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Camp, l'incubateur-accélérateur technologique de Québec, s'est trouvé un nouveau toit.

À compter du 22 février, les jeunes pousses de la région de Québec pourront faire leurs classes dans les anciens locaux du défunt CLD de Québec situés dans l'édifice Fondaction sur le boulevard Charest.

Depuis sa création en février 2015, le Camp logeait temporairement dans un immeuble au coin du boulevard Charest et de la rue du Pont.

«Nous allons nous retrouver dans un environnement au moins trois fois plus grand que celui que nous occupons actuellement», explique la directrice générale de l'incubateur-accélérateur technologique, Isabelle Genest, en précisant que le choix de l'édifice Fondaction ne s'était pas fait au hasard. Un comité de conseil a été créé pour accompagner Québec International et la Ville de Québec dans le choix du nouvel emplacement du Camp. «Nous avons visité 21 endroits différents», a tenu à préciser Mme Genest, en signalant que des travaux ont été réalisés pour réaménager les espaces.

Déjà, la majorité des bureaux fermés ont trouvé preneurs auprès de jeunes entreprises en démarrage. Il y aura aussi 26 espaces de travail coopératif, des salles pour la tenue de réunions et d'événements et un lounge.

Par ailleurs, Isabelle Genest se montre satisfaite des «résultats exceptionnels» obtenus par Le Camp depuis ses premiers pas.

«Par l'entremise du programme d'accélération PCAI-Inno-Centre, un peu plus de 17 millions $ ont été investis dans six entreprises de la région de Québec», fait-elle remarquer.

Quant aux programmes de coaching et de formation visant à développer ou à valider les modèles d'affaires des jeunes pousses, elles ont été près d'une quarantaine à en bénéficier.

Des entreprises ont aussi profité d'ententes signées par Le Camp pour ouvrir un bureau à New York, en Californie ou ailleurs dans le monde dans l'espoir de trouver des clients.

«Pas moins de 1000 personnes ont aussi participé à nos différentes activités d'animation», signale Mme Genest.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer