La valeur des permis de bâtir a grimpé à 6,9 milliards $ en décembre

La valeur des permis de bâtir dans le... (Photothèque Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

La valeur des permis de bâtir dans le secteur résidentiel a progressé de 16,3 % à 4,7 milliards $ en décembre, des gains ayant été observés dans toutes les provinces sauf la Saskatchewan.

Photothèque Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes en décembre a grimpé de 11,3 % pour atteindre 6,9 milliards $ en décembre, a indiqué lundi Statistique Canada.

Cette croissance par rapport au mois de novembre est essentiellement attribuable aux intentions de construction de logements multifamiliaux au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique et en Alberta, a expliqué l'agence fédérale.

La valeur des permis de bâtir dans le secteur résidentiel a progressé de 16,3 % à 4,7 milliards $ en décembre, des gains ayant été observés dans toutes les provinces sauf la Saskatchewan.

La valeur des permis de bâtir pour les maisons multifamiliales a avancé de 39,1 % à 2,3 milliards $ au dernier mois de 2015, tandis que celle des permis pour les maisons unifamiliales a retraité de 0,1 % à 2,3 milliards $.

Immeubles commerciaux et industriels

La valeur des permis de bâtir du secteur non résidentiel a augmenté de 2,5 % à 2,3 %. La croissance des permis de bâtir des immeubles commerciaux a plus que contrebalancé les diminutions observées du côté des immeubles institutionnels et industriels.

Les permis de bâtir pour les immeubles commerciaux ont vu leur valeur prendre 14,6 % à 1,3 milliard $ en décembre, tandis que celle du secteur industriel a reculé de 3,2 % à 405 millions $ et que celle des permis de construction institutionnels a perdu 13,6 % à 594 millions $.

La valeur des permis de bâtir délivrés pour l'ensemble de l'année 2015 a atteint 85,0 milliards $, un montant inchangé par rapport à celui de 2014. La valeur des intentions de construction du secteur résidentiel a avancé de 4,4 %, ce qui a été contrebalancé par un recul de 6,3 % pour les secteurs non résidentiels.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer