MEC aux Galeries de la Capitale

MEC a ouvert sa première et seule succursale... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

MEC a ouvert sa première et seule succursale dans la capitale en 2004. L'entreprise avait investi 3 millions $ pour s'installer à l'angle de la Couronne et de Saint-Joseph.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Mountain Equipment Co-op (MEC) quitte Saint-Roch pour emménager aux Galeries de la Capitale, a appris Le Soleil.

Le commerce spécialisé en articles de plein air va finalement s'installer dans les locaux laissés vacants par le départ de Future Shop, à l'angle des boulevards Lebourgneuf et des Galeries. Les travaux pour moderniser l'édifice de 25 000 pieds carrés et le mettre aux normes écologiques de MEC vont débuter en avril. 

Comme dans plusieurs autres de ses magasins à travers le pays, on peut supposer que ce dernier sera doté d'un système de chauffage, de climatisation et de ventilation à haut rendement ainsi que d'un système d'éclairage à faible consommation d'énergie.

Problème de stationnement

Une source avait révélé au mois de décembre que l'entreprise souhaitait délaisser son local de 16 800 pieds carrés de la basse ville pour s'établir dans Lebourgneuf. Elle soulignait qu'un plan pour le déménagement était déjà élaboré. «Nous manquons d'espace dans Saint-Roch, et le stationnement a toujours été un problème», avait-elle dit pour expliquer le départ de MEC. 

Dernièrement, une personne oeuvrant pour la coopérative a confirmé au Soleil que «le commerce allait s'établir aux Galeries de la Capitale. Il devrait ouvrir ses portes en 2016».

MEC a ouvert sa première et seule succursale dans la capitale en 2004. L'entreprise avait investi 3 millions $ pour s'installer à l'angle de la Couronne et de Saint-Joseph. Rencontrés lundi matin, les employés n'étaient toujours pas au courant du déménagement. Quant à la haute direction de chez MEC, elle n'a pas voulu confirmer nos informations.

Du côté des Galeries de la Capitale, le directeur de l'établissement Serge Rossignol a souligné être «toujours en négociation avec des locataires semblables, autant eux que d'autres locataires potentiels. Oui, on aimerait les avoir ici! Est-ce qu'on va les avoir ici? Je ne peux pas répondre présentement».

La semaine dernière, MEC a annoncé l'ouverture pour l'automne 2016 d'un magasin d'une superficie de 23 600 pieds carrés à Laval. Il s'agira de son cinquième commerce au Québec.

MEC, qui a été fondée en 1971 par quatre étudiants de Vancouver, compte plus de 4 millions de membres au Canada, dont 700 000 membres au Québec. Il faut débourser 5 $ pour devenir membre de la coopérative.

Lourde perte pour Saint-Roch

Pour le président de la Société de développement commercial (SDC) Saint-Roch, Guillaume Michaud, le départ de la coopérative va être une lourde perte pour le quartier. Ce dernier travaille depuis plusieurs mois afin que la compagnie maintienne ses activités en basse ville. 

«Le MEC est quelque chose qui nous préoccupe énormément», affirme-t-il, ajoutant que «tant que ce n'est pas officialisé, je ne me prononcerai pas... Mais si on réussit à communiquer avec eux, c'est certain qu'on va travailler à ce qu'il garde un local de vente dans le quartier».

En 2015, la SDC Saint-Roch a enregistré l'ouverture de 24 places d'affaires. Le début de l'année 2016 est toutefois plus difficile, avec la fermeture notamment de JEF Poissonnerie et de la boutique Uni(T). 

«2015 a été une très bonne année», se réjouit M. Michaud. «Le mois de janvier est toujours une période plus difficile. [...] Si on se compare à d'autres types de quartier dans l'ensemble de la province, Saint-Roch, ça va bien. Il n'y a pas beaucoup de locaux vacants. Il y en a déjà eu beaucoup plus.»

La mise en place en 2016 du nouveau Programme particulier d'urbanisme (PPU sud) qui va permettre la densification résidentielle dans le quartier est une bonne nouvelle pour le président. «Cela va permettre à beaucoup de promoteurs immobiliers de mettre en chantier des projets. Cela va être beaucoup de résidentiels, donc cela va assurer la pérennité de l'offre commerciale de Saint-Roch», conclut-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer