Exclusif

Une «rôtisserie de quartier» bientôt dans Limoilou

Pénélope Lachapelle, Philippe-Emmanuel Favron et Lucie Nadeau dans... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Pénélope Lachapelle, Philippe-Emmanuel Favron et Lucie Nadeau dans le local de l'ancien Pizzédélic sur la 3e Avenue qui deviendra sous peu leur nouveau restaurant, Os rôtisserie de quartier.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le chef copropriétaire du Chez Victor St-Paul et les proprios du Nina Pizza Napolitaine unissent leurs forces afin d'ouvrir une rôtisserie dans Limoilou, en mars prochain. Une nouvelle adresse «simple, conviviale» et «inspirée du quartier».

L'idée d'une «rôtisserie sans prétention» trottait dans les têtes de Lucie Nadeau et Pénélope Lachapelle - les deux entrepreneures connues pour leur populaire repère de pizzas napolitaines - lorsqu'elles ont été approchées par Philippe-Emmanuel Favron, chef et restaurateur depuis 25 ans. 

«Un jour, il nous a dit, les filles, si ça vous tente d'ouvrir autre chose, moi ça me tenterait!» raconte Mme Lachapelle, qui avait depuis longtemps envie de lancer un deuxième concept de restaurant avec sa partenaire d'affaires. Le résultat : Os rôtisserie de quartier, un lieu qui alliera la volaille de grains et les saveurs du monde, prendra place dans l'ancien local du Pizzédélic de la 3e Avenue.

Inspirée du Serrano, une adresse chouchou de Pénélope Lachapelle à Montréal, leur rôtisserie misera sur «un produit bien travaillé» et des à-côtés faits maison, explique M. Favron, en entrevue au Soleil.

«On veut offrir un poulet de qualité, des patates cuites dans le jus de cuisson [à l'instar de celles du Serrano], un [bon] pain, une sauce au garam masala ou au piment chipotlé, puis des accompagnements : purée de légumes, salade verte, salade de chou...» énumère celui qui est chargé du menu et de la cuisine. 

Fort de ses expériences autant dans les bistros qu'en gastronomie, M. Favron veut amener la cuisine de rôtisserie plus loin avec des saveurs internationales et ajouter des options végétariennes. «On veut s'éloigner de la rôtisserie comme le St-Hubert», lance-t-il, du tac au tac. 

Formule à partager

La formule à partager sera au coeur du concept du nouveau trio de restaurateurs. Les gens auront aussi la possibilité d'apporter un poulet entier à la maison «pour accompagner un reste de patate que tu as dans ton frigo»!

Si Nina Pizza Napolitaine a son énorme four au bois importé de Naples, Os rôtisserie de quartier aura aussi son mastodonte : une rôtissoire Rotisol, livrée de France. L'appareil noir et or aura une place de choix dans le nouveau restaurant aux lignes sobres et chaleureuses. «On veut en mettre moins sur les murs et plus dans l'assiette», se plaît à répéter Philippe-Emmanuel Favron. 

Un coin enfant sera aménagé telle une minimaison dans une partie de la salle à manger. L'aspect familial est primordial pour les trois associés qui disent s'inspirer du quartier dans leur choix d'affaires. Et pourquoi pas devenir un lieu de rencontre pour les 5 à 7, les réunions de famille ou les soirées entre amis, souligne Mme Lachapelle. «À Limoilou, acheter local, c'est consommer dans le quartier. On a hâte de rencontrer les gens!»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer