8600 emplois créés à Québec en 2015

Au Québec, le taux de chômage est passé... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Au Québec, le taux de chômage est passé de 7,5 % à 7,8 % de novembre à décembre.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'année 2015 aura été un grand cru pour l'emploi dans la région de Québec. Un autre, diront des observateurs.

Selon les données de l'Enquête sur la population active publiées vendredi par Statistique Canada, pas moins de 8600 emplois ont été créés entre janvier et décembre 2015 dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec qui couvre essentiellement le territoire des villes de Québec et de Lévis.

C'est 3400 de plus qu'en 2014 qui, par ailleurs, n'avait pas été une si mauvaise année avec la création de 5200 emplois.

En tout et partout, la RMR de Québec comptait 445 900 emplois en 2015.

Quant au taux de chômage, il affichait 4,7 %, «soit le plus bas parmi les huit principales RMR au Canada», indique Louis Gagnon, économiste principal chez Québec International, en rappelant que la performance de 2015 s'approchait du «seuil historique» de 4,4 % observé en 2008.

Afin de se rafraîchir un peu la mémoire, rappelons qu'à la fin de 2014, le taux de chômage dans la MRC de Québec était de 5,3 %.

Le défi de la main-d'oeuvre

«Nos attentes étaient élevées pour 2015 en raison de la reprise américaine et de l'expansion du secteur des services», mentionne M. Gagnon. «La région peut dire mission accomplie.»

Selon l'économiste, la vigueur du marché de l'emploi en 2015 n'est pas le fait de la performance d'une locomotive qui a tiré tout le train vers le haut. Tous les wagons ont roulé à pleine vapeur.

«Pour la première fois depuis 2011 - et seulement la deuxième fois en 10 ans - tous les secteurs ont contribué à la création d'emplois en 2015. Le secteur des services a donné le rythme avec l'ajout de 3300 emplois. L'industrie de la construction a inscrit 2700 emplois de plus par rapport à 2014 grâce au lancement de nouveaux projets résidentiels et d'infrastructures. Quant au secteur de la fabrication, il termine l'année avec 2500 emplois de plus qu'en 2014. L'augmentation des nouvelles commandes et la reprise soutenue de l'économie américaine ont nécessité l'ajout de travailleurs», souligne Louis Gagnon.

Le faible taux de chômage et le taux d'emploi élevé - il affiche 66 %, un sommet régional - laissent entrevoir, encore une fois, que le défi des entreprises de la région de Québec en 2016 sera le recrutement et la rétention de la main-d'oeuvre. Pour soutenir leur expansion et assurer la relève, les entreprises continueront d'être en mode embauche en 2016.

Une bonne nouvelle pour les chercheurs d'emploi, les travailleurs étrangers et tous ceux et celles qui veulent améliorer leur sort.

Québec: 37 300 emplois de plus

L'emploi, au Québec, a augmenté de 0,9 % au cours de l'année 2015. Statistique Canada recense 37 300 emplois de plus.

Selon Statistique Canada, cette hausse est entièrement attribuable au travail à temps plein et s'est produite surtout dans les quatre premiers mois de l'année. En fait, le marché de l'emploi dans la Belle Province n'a pas bougé beaucoup au cours des cinq derniers mois.

En décembre, l'organisme fédéral rapporte que 12 700 emplois ont été créés.

Quant au taux de chômage, il a peu varié, s'établissant à 7,8 %, du fait d'un plus grand nombre de personnes qui s'activent pour trouver un boulot.

«Les pronostics en ce début de 2016 sont positifs», affirme l'économiste principale du Mouvement Desjardins, Joëlle Noreau.

«L'emploi devrait croître quelque peu autour de 1 % [en moyenne annuelle] au Québec et en Ontario. Toutefois, il faudra davantage qu'un dollar canadien avantageux pour les exportations pour stimuler l'embauche.»

Ainsi, il faudra avoir à l'oeil, selon elle, l'évolution de l'économie américaine et de son secteur manufacturier, la tendance des prix des matières premières, les taux d'intérêt et le niveau de confiance des entreprises.

La publication de ces chiffres sur l'emploi a donné l'occasion au gouvernement libéral et à l'opposition péquiste de se tirer la barbichette et d'interpréter à leur façon les données de Statistique Canada.

Pendant que les libéraux constataient un «gain net de près de 50 000 emplois», les péquistes insistaient sur la «perte au net de 1500 emplois» depuis le mois d'avril et signalaient que la province comptait 9100 chômeurs de plus depuis l'élection du gouvernement de Philippe Couillard. Gilbert Leduc

 

L'année 2015 aura été un grand cru pour l'emploi dans... (Infographie Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

Canada: légère hausse du nombre d'emplois

Par rapport à 2014, le Canada a fait le plein de 144 400 emplois au cours de la dernière année, soit une augmentation de 0,8 %.

Dans l'Enquête sur la population active publiée vendredi, Statistique Canada fait état d'une croissance qui est «légèrement supérieure» au taux de croissance de 0,7 % qui a été enregistré au cours de la même période en 2013 et en 2014.

Le Mouvement Desjardins parle, pour sa part, d'un bilan «assez modeste».

Selon Statistique Canada, l'emploi à plein temps a augmenté de 1 % en 2015, tandis que l'emploi à temps partiel a peu varié.

De décembre 2014 à décembre 2015, l'emploi dans les services professionnels, scientifiques et techniques a progressé de 5,2 %. Dans le secteur de la fabrication, il a augmenté de 2,1 %, une première depuis 2012. Ce fut moins rose dans celui des ressources naturelles (- 6,8 %).

Au cours de 12 derniers mois, le taux de chômage a augmenté de 0,4 point de pourcentage, pour atteindre 7,1 %. Cette augmentation s'explique par la hausse du nombre de personnes à la recherche d'un gagne-pain.

À l'échelle provinciale, c'est en Colombie-Britannique où la croissance de l'emploi a été la plus forte. Il s'est créé 52 000 emplois, soit une croissance de 2,3 %. Le taux de chômage en Colombie-Britannique affichait 6,7 %.

En Ontario, l'emploi a augmenté de 1,2 % (+ 81 000 emplois). Le taux de chômage indiquait également 6,7 %.

En Alberta, par contre, le taux de chômage a bondi de 4,7 % à 7 % entre décembre 2014 et décembre 2015. Une conséquence directe du ralentissement des activités dans le secteur des ressources naturelles.

«Le bilan 2015 de l'emploi illustre assez bien les disparités régionales observées au sein de la croissance économique», fait remarquer Benoit P. Durocher, économiste principal au Mouvement Desjardins.

«D'une part, les provinces orientées vers la fabrication - dont le Québec et l'Ontario - ont bénéficié d'une progression significative de l'emploi. D'autre part, les provinces dépendantes des ressources naturelles ont subi des pertes d'emplois ou une très faible progression du marché du travail.

«De façon générale, l'évolution de l'emploi est assez conforme aux attentes», poursuit M. Durocher. «Il n'y a donc rien de particulier dans les résultats de décembre - création de 22 500 emplois - qui pourrait perturber les autorités monétaires et influencer la prochaine décision de la Banque du Canada. Un statu quo des taux d'intérêt semble donc probable.»

États-Unis: 2,6 millions d'emplois créés

Il s'est créé un peu plus de 2,6 millions d'emplois aux États-Unis au cours de la dernière année, dont 292 000 en décembre.

Le taux de chômage n'a pas bougé, continuant d'afficher 5 %.

«La croissance de l'emploi en décembre et sur l'ensemble de 2015 est bonne et encourageante», indique Francis Généreux, économiste principal au Mouvement Desjardins, en notant que la performance de 2015 était inférieure à celle de 2014 (3,1 millions d'embauches), mais supérieure à celle de 2013 (2,3 millions d'embauches).

«Toutefois, cette croissance ne sera pas suffisante pour amener une poursuite hâtive du resserrement monétaire entamée par la Réserve fédérale en décembre. D'autant plus que malgré les bonnes nouvelles du côté du travail, la croissance du PIB réel s'annonce modeste au dernier trimestre de 2015.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer