La Ruche utilise le sociofinancement pour sa croissance

Charles Mony, Lise-Andrée Roy,  Olivier Dufour, cofondateur,  Simon... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Charles Mony, Lise-Andrée Roy,  Olivier Dufour, cofondateur,  Simon Poitras et Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche, ont participé au dévoilement du projet de sociofinancement Réalise Québec, au Centre Vidéotron lundi.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour réaliser ses ambitions, le site de financement participatif La Ruche lancera sa propre campagne de financement avec ses 60 ambassadeurs afin d'amasser 1 million $ pour les trois prochaines années.

Une partie des fonds recueillis servira au financement de l'organisation alors qu'une grande partie de l'argent sera investi dans les projets soumis par les entrepreneurs sur le site de financement. «Le fonds des ambassadeurs sera un levier financier pour les projets sur laruchequebec.com», affirme Jean-Sébastien Noël, cofondateur et responsable de La Ruche Québec. Il a dévoilé le projet de sociofinancement Réalise Québec au Centre Vidéotron lundi soir.

En même temps, le mouvement Ça Bouge!, d'où origine La Ruche, fusionne avec l'organisation de financement participatif tout en poursuivant l'objectif de faire rayonner la région et l'entrepreneuriat. Les membres du conseil d'administration Ça Bouge! concentreront leurs énergies au développement de La Ruche.

«L'union des forces des deux organisations nous permettra d'aller plus loin, estime M. Noël. Notre modèle de fonctionnement a fait ses preuves en deux ans et demi. Bien des régions s'intéressent à notre organisation pour faire décoller des projets qui ont un impact régional. La preuve du concept est faite maintenant.» Il se pourrait bien que La Ruche produise de nouveaux essaims ailleurs en province, mais le responsable de l'organisation ne veut pas confirmer les possibilités d'expansion hors de Québec.

Pour créer le fonds des ambassadeurs, ces derniers réuniront autour d'eux cinq personnes capables d'investir 1500 $, ce qui donnerait quelque 300 personnes de plus dans l'entourage de l'organisme. «Si nous pouvons aider des entrepreneurs à lancer leurs projets, il est sensé de faire la même chose pour nous, répond M. Noël. Avec le fonds et la fusion, nous bonifions notre offre de services.»

Près de 150 projets reçus

Au fil des derniers mois, La Ruche a reçu 144 projets sur son site, dont 79 ont atteint leur objectif de financement. Quelque 700000 $ ont été ainsi recueillis auprès de 6155 contributeurs qui ont cru à divers projets dans les domaines des arts, de la culture, du sport, que ce soit par des organismes ou de jeunes entrepreneurs.

«La Ruche, c'est une forme de validation du modèle d'affaire par le public, par les consommateurs, avoue Jean-Sébastien Noël. Ce n'est pas un remède magique pour se lancer en affaires, car des projets n'ont pas eu l'approbation des contributeurs. Mais les instigateurs ont aussi eu l'occasion de revoir leur projet, de le peaufiner et ils ont peut-être pu le financer autrement en partant sur de nouvelles bases.»

Puisque les projets doivent laisser un impact culturel, social ou économique dans la région de Québec, la validation par le public est selon lui une forme d'engagement important, car des gens contribuent avant même que le projet ou le produit soit lancé. Il illustre son propos avec l'exemple de la brasserie Griendel dans Saint-Sauveur où 413 contributeurs ont dit «on embarque dans le projet» avant même que les premières bières soient brassées.

Quand les gens s'impliquent par leur contribution dans le projet, c'est une forme de démocratisation de l'entrepreneuriat par le milieu lui-même, analyse M. Noël. «On redessine le rôle du citoyen dans son milieu dans une nouvelle forme de coopération», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer