Un débarcadère et plus de taxis au Centre Vidéotron

Le Centre Vidéotron... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Centre Vidéotron

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Afin de desservir correctement l'amphithéâtre les soirs de spectacles et de matchs de hockey, la Ville de Québec et le Centre Vidéotron se sont engagés à fournir un débarcadère plus fonctionnel pour les chauffeurs de taxi. L'industrie du taxi s'engage pour sa part à envoyer un nombre de voitures suffisant.

Ces aménagements, résultat d'une rencontre entre l'industrie du taxi, la Ville et le Centre Vidéotron, visent entre autres à répondre aux critiques du maire Labeaume, qui déclarait cette semaine que la desserte du Centre Vidéotron par l'industrie du taxi était «gênante».

«Le débarcadère situé sur la rue Jalobert est maintenant réservé aux taxis, bus et transport adapté. Au lieu d'entrer par le boulevard Hamel et d'arriver en sens contraire des clients, les voitures se stationneront à partir de la porte Est de l'amphithéâtre. [...] On analysera le nombre de véhicules dont on aura besoin. Les lieux seront aménagés pour accueillir entre 50 et 60 taxis», a expliqué Abdallah Homzi, président de Taxi Coop.

De plus, les gens qui souhaitent prendre un taxi et les chauffeurs qui souhaitent faire embarquer des clients seront invités à se rendre dans cette zone. Cela permettrait d'éviter le cafouillis provoqué par les clients qui se rendent sur le boulevard Wilfrid-Hamel et sur la rue Soumande pour héler des taxis, amenant les voitures en route vers le Centre Vidéotron à ne jamais arriver à destination.

Ces nouvelles façons de faire seront mises à l'essai jeudi soir lors du match entre les Remparts et les Tigres de Victoriaville, puis samedi lors du spectacle de P.A. Méthot où 7000 spectateurs sont attendus.

Projet pilote

Un projet pilote qui débutera en 2016 permettra également aux chauffeurs de taxi de répondre à des appels à l'extérieur de la zone habituellement réservée à leur permis si l'appel d'un client via une application mobile ne reçoit pas de réponse dans les

30 secondes.  

«S'il y a un manque de voitures au Centre Vidéotron, des voitures d'autres compagnies situées plus près pourraient donc être appelées à se rendre sur les lieux pour prendre des clients», poursuit

M. Homzi. Les compagnies de taxi feront également un bilan du nombre de clients débarqués au Centre Vidéotron au début de chaque événement pour prévoir un nombre de voitures équivalent à la fin de l'événement. «Nous nous engageons à fournir les véhicules en nombre suffisant. Pour ce qui est de l'entrée et de la sortie sur le boulevard Hamel, nous n'avons pas le contrôle là-

dessus et nous espérons que tout se déroulera bien.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer