Les Canadiens plus généreux surtout envers les organismes religieux

Les Canadiens se sont montrés plus généreux en 2013 et l'ont été... (123RF/Francis Dean)

Agrandir

123RF/Francis Dean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Montréal

Les Canadiens se sont montrés plus généreux en 2013 et l'ont été particulièrement envers les organismes religieux.

Statistique Canada indique en effet mercredi que les dons ont atteint 12,8 milliards $ en 2013. Il s'agit d'une hausse de 23 % par rapport aux 10,4 milliards $ versés en 2004.

Près de la moitié de ces dons ont été versés à des organismes religieux, soit 41 % ou 5,2 milliards $.

Loin derrière suivent les organismes du secteur de la santé, avec 1,7 milliard $ ou 13 % de tous les dons, puis ceux du domaine des services sociaux, avec 1,6 milliard $ ou 12 % des dons.

Par province

Au Québec, le montant total des dons versés a crû de 35 %. Il est ainsi passé de 1,1 milliard $ en 2004 à 1,4 milliard $ en 2013.

C'est toutefois dans les provinces de l'Ouest que les dons ont le plus augmenté durant la période étudiée. Ainsi, en Alberta, les dons ont crû de 100 %, passant de 1,2 à 2,4 milliards $.

Ils ont également augmenté de 54 % en Saskatchewan, de 48 % au Manitoba et de 47 % en Colombie-Britannique.

Au Nouveau-Brunswick, cependant, les dons de bienfaisance ont plutôt chuté pendant cette période. Et en Ontario, ils sont restés stables.

Statistique Canada souligne également que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de faire des dons en argent, en nourriture et en biens matériels.

«Les caractéristiques des Canadiens les plus susceptibles d'effectuer un don en argent à des organismes de bienfaisance ou sans but lucratif sont assez bien connues. Il s'agit des femmes, des personnes de 35 ans et plus, celles qui possèdent un niveau de scolarité et un revenu plus élevés, ainsi que celles qui sont actives sur le plan religieux», résume l'auteur de la recherche, Martin Turcotte.

Ceux qu'on appelle les grands donateurs sont particulièrement importants. Il s'agit de la portion de 10 % des donateurs qui ont versé les dons les plus importants au cours de l'année. «La croissance des dons est attribuable aux contributions des plus grands donateurs», souligne l'auteur.

Ainsi, de 2004 à 2013, le montant versé par les grands donateurs a crû de 30 %, alors qu'il a crû de 11 % pour les autres donateurs.

En 2013, le montant versé par les grands donateurs représentait 66 % du total des dons, alors qu'il représentait 62 % en 2004, souligne l'auteur. En 2013, il s'agissait de ceux qui avaient donné 1150 $ et plus au cours de l'année.

De plus, ces grands donateurs étaient «plus actifs sur le plan religieux». En 2013, 54 % d'entre eux avaient participé à des activités religieuses au moins une fois par semaine, comparativement à 14 % des autres donateurs.

«Plus encore que leur niveau de revenu et leurs autres caractéristiques personnelles, c'est la fréquence de la participation à des activités religieuses qui différenciait le plus les plus grands donateurs des autres donateurs et des non-donateurs», écrit M. Turcotte.

Les donateurs qui participaient à des activités religieuses au moins une fois par semaine avaient fait des dons moyens de 1292 $, comparativement à des dons de 365 $ pour les autres.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer