Forte demande pour les condos du Tandem

L'immeuble Le Tandem est en chantier depuis un... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

L'immeuble Le Tandem est en chantier depuis un an rue Saint-Jean, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Seulement une douzaine de condos, sur les 82 unités mises en vente au départ, n'ont pas encore trouvé preneurs dans l'immeuble Le Tandem, en chantier depuis un an rue Saint-Jean. Une preuve indéniable, selon le promoteur Jean Campeau, qu'il existe une forte demande au centre-ville pour des logements neufs.

«Quand on dit que ça ne se vend pas au centre-ville...», laisse tomber, sourire en coin, le promoteur de GM Développement qui, en compagnie de sa partenaire Geneviève Marcon, pilote la construction de cet immeuble de condos érigé sur un stationnement désaffecté. Le projet est mieux connu sous le nom d'îlot Irving.

À l'occasion d'une visite de presse du chantier, M. Campeau n'est pas peu fier de montrer les coulisses de ce projet de 24 millions $, situé dans ce qui était jadis un no man's land, mais dont la situation géographique, à la limite des quartiers Saint-Jean-Baptiste et Montcalm, en fait un emplacement de choix.

La livraison des premières unités, au printemps ou au début de l'été 2016, marquera la fin d'une saga où le projet initial de neuf étages avait été rejeté lors d'un référendum par les résidants du secteur, en février 2012. GM Développement était revenu avec un gabarit moins imposant, avec cinq étages rue Saint-Jean, et un de plus rue Richelieu, une proposition finalement acceptée. Cette nouvelle mouture avait cependant abandonné les logements sociaux prévus à l'origine.

«Nous sommes dans ce dossier depuis 1994. On a laissé tomber le projet, quelqu'un d'autre l'a repris, et nous sommes revenus en 2012», explique Jean Campeau, précisant que les multiples reports et transformations du projet lui ont coûté près de 1,5 million $. D'où le choix du nom Tandem, qui, en latin, signifie «enfin»...

Construit à un endroit qui accueillait autrefois une gare de tramways, l'édifice fera un clin d'oeil au passé en insérant quelques artéfacts dans la décoration du hall d'entrée. Des espaces commerciaux sont prévus au rez-de-chaussée.

Si le plus abordable des condos est vendu 165 000 $, le plus onéreux, tout en haut, est toujours disponible, au prix de 1,1 million $. Doté d'un ascenseur et d'une immense terrasse, le penthouse de 2000 pieds carrés offre une vue imprenable sur le quartier Saint-Jean-Baptiste et le nord de la capitale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer