La firme Roche devient Norda Stelo

Cette semaine, la Ville de Boisbriand a déposé... (Photo François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Cette semaine, la Ville de Boisbriand a déposé une poursuite civile contre la firme Roche (sur notre photo, ses bureaux montréalais), la multinationale Véolia et les assureurs qui ont cautionné la nouvelle usine de traitement des eaux usées.

Photo François Roy, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La firme de génie-conseil Roche change de nom pour devenir Norda Stelo. Selon Alex Brisson, président de la direction de l'entreprise, il s'agit de l'aboutissement d'une démarche commencée en 2013 pour faire face aux nouvelles réalités dans le domaine du génie.

Interrogé à savoir s'il s'agissait d'un effet secondaire de la commission Charbonneau, où le nom de la compagnie a souvent été cité, M. Brisson n'a pas nié que cela faisait partie du contexte général.

Toutefois, il a souligné que le modèle de l'entreprise a été changé de fond en comble de sorte que le changement de nom était une suite logique de la transformation dans un contexte où les regards se portent vers l'avenir.

«Notre plan stratégique commencé en 2013, nous l'appelions notre étoile du Nord. Et Norda Stelo, c'est "l'étoile du Nord" en espéranto, explique M. Brisson en entrevue lundi matin. Nous avons choisi de l'annoncer vendredi lors du party de Noël devant tous nos employés. Nous fermons la porte sur le passé et 2015 pour nous propulser vers le futur.»

Dans un contexte de restrictions budgétaires, M. Brisson admet que les affaires sont différentes ces années-ci. Mais le virage entrepris fait en sorte qu'il y a des changements dans les types de spécialistes, notamment dans la ligne du Sommet de Paris sur les changements climatiques pour travailler sur les innovations en matière environnementale.

Ainsi, l'entreprise fait une percée à l'international, la portion de son chiffre d'affaires étant passée de 7 % à 25 % pour l'année en cours. Il donne l'exemple des travaux d'accompagnement d'entreprise au Bénin, à Cotonou, pour endiguer l'érosion de rives.

L'entreprise a adopté un nouveau cadre de gouvernance, mis en place de meilleures pratiques d'affaires en matière d'éthique et d'intégrité, la direction a été renouvelée et la structure organisationnelle entièrement revue, précise le communiqué diffusé lundi.

Par ailleurs, une autre firme d'ingénierie a aussi changé de nom récemment. Genivar est devenue WSP Global. Cette entreprise a aussi été éclaboussée par la commission Charbonneau. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer