Le cofondateur de North Face et Esprit décède dans un accident de kayak

Douglas Tompkins en 2009... (Archives AFP)

Agrandir

Douglas Tompkins en 2009

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Eva Vergara
Associated Press
Santiago, Chili

Douglas Tompkins, le cofondateur américain des fabricants de vêtements The North Face et Esprit, a succombé à une hypothermie grave à la suite d'un accident de kayak, au Chili.

Les services sanitaires de la région de Aysén ont précisé que l'homme de 72 ans faisait du kayak avec cinq autres étrangers, mardi, lorsque leurs embarcations ont chaviré sur un lac de la Patagonie, dans le sud du Chili. Son décès a été constaté aux soins intensifs de l'hôpital de Coyhaique, à quelques 1700 kilomètres au sud de la capitale, Santiago.

Le Dr Carlos Salazar a expliqué à des stations de télévision locales que l'homme d'affaires avait perdu conscience et qu'il ne respirait plus lorsqu'il est arrivé à l'hôpital par hélicoptère.

Les fortes vagues sur le lac General Carrerra sont à l'origine des accidents, selon l'armée chilienne.

Après avoir pris sa retraite en 1989, M. Tompkins s'est grandement impliqué dans la cause environnementale.

Il avait d'ailleurs acheté de larges territoires en Patagonie, une région de l'Amérique du Sud peu populeuse et riche en ressources naturelles. Il était propriétaire du parc Pumalín, s'étendant sur 290 000 hectares, qui abrite des forêts, des lacs et des fjords.

Douglas Tompkins était l'un des fondateurs de l'entreprise The North Face, un fabricant de vêtements de sports qui appartient maintenant à VF Corporation. Il avait également créé avec sa femme la marque Esprit.

«Doug était un militant passionné pour l'environnement. Son héritage pour la préservation contribuera à s'assurer qu'il y aura des espaces extérieurs à explorer pour les prochaines générations», a indiqué l'entreprise The North Face par voie de communiqué.

M. Tompkins s'était parfois impliqué dans débats environnementaux au Chili et en Argentine. Plusieurs estiment qu'il a contribué à sensibiliser les populations aux impacts environnementaux de certaines constructions humaines, dont les barrages.

«Pour le mouvement environnemental, pas seulement au Chili, mais sur le plan international, [le décès de M. Tompkins] est une grande perte», s'est désolée Sara Larrain, qui dirige un groupe environnemental chilien.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer